jeudi 23 mai 2024

1072-20-05-2024

[ihc-hide-content ihc_mb_type="show" ihc_mb_who="4,5,6,7" ihc_mb_template="-1" ] [download id="207109"][/ihc-hide-content]
41,00 
0,00 €

Votre panier est vide.

AB SCIENCE : HABEMUS DELICTUM !

(BiotechFinances n° 976 du lundi 21 février 2022) Le 11 février dernier, l’Agence France-Presse (AFP) communiquait « Lourdes amendes contre la biotech AB Sciences et son patron ». Surprise ! Etions-nous face au premier véritable scandale financier d’envergure, d’une industrie biotechnologique française ? Allons-nous à l’instar de la biotech US vivre quelques scandales bien racoleurs comme l’affaire Waskal-ImClone-Stewart, ou encore Martin Shkreli ?

Pour l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) : aucun doute, puisqu’elle a requis des amendes d’un montant total de 6 M€ à l’encontre de la société AB Science, de son président fondateur et d’un conseiller financier. L’Autorité reprocherait à la société un défaut d’information aux investisseurs, entre le rendu de l’avis négatif du CHMP en avril 2017 et la communication de l’information en mai 2017. Tout cela à cause d’une réunion qui s’est tenue le 7 mars 2017 entre AB Science et l’Agence Européenne du Médicament (EMA). Selon l’AMF, à l’issue de cette rencontre, l’opinion de l’EMA aurait été faite et donc la société aurait dû (grâce à un don de double vue) comprendre que l’affaire était « pliée » et en avisait ses investisseurs. Heureusement ou malheureusement selon l’endroit où l’on se place, AB Science a levé des fonds durant cette période grâce à deux tours de financement respectivement 15, puis 19 M€ auprès d’investisseurs normalement accoutumés au risque (avisés dans le langage de l’AMF).

Mais dans le même temps, par souci de bienvenue, certains investisseurs en profitaient pour faire de la place aux nouveaux venus, en empochant une partie du loyer. C’est pourquoi l’AMF réclame 3 millions au PDG d’AB Science et 2 millions à un conseiller financier. Voilà un geste d’hospitalité bien cher payé. Trêves de plaisanteries. Certes, l’affaire a les couleurs, l’odeur et le gout d’un délit d’initié, mais soulève tout de même des questions. Tout d’abord, le 7 mars 2017, l’EMA est-elle allée trop loin dans ses explications ou a-t-elle donné des clés pour comprendre sa décision future ? Serait-elle sortie de son rôle d’arbitre ? Sinon, l’entreprise en communiquant un peu tardivement à l’heure des réseaux sociaux et fuites en tout genre a certainement manqué à son devoir. Mais, le risque d’un avis négatif d’une instance réglementaire est à notre opinion, une composante intrinsèque du développement de médicaments fussent-ils des biologiques ou de petites molécules et donc les investisseurs qui s’intéressent au secteur se doivent de l’intégrer.

Ainsi donc si la société a le sentiment que la réponse pourrait être négative doit-elle dans un élan de … (que je laisse au lecteur le soin de qualifier) refuser les fonds au prétexte que cela a des chances, non négligeables, de mal se passer. Il nous semble tout de même un peu difficile de mettre dans le même panier un délit d’initié apparemment avéré et l’appréciation du risque d’investissement. En effet, la venue d’investisseurs sur certains dossiers de biotechnologie est souvent lié aux espoirs de gains consubstantiels au niveau de risque. Disqualifier cette opportunité pourrait s’avérer dangereux pour notre secteur.

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

Les articles

Trois entrepreneurs, trois entreprises, trois approches thérapeutiques différentes, un seul objectif : vaincre l’AVC

BiotechFinances vous convie pour un webinaire exceptionnel qui réunira pour la première fois Gilles Avenard (CEO d’Acticor Biotech), Marc Dechamps (CEO de Bioxodes) et...

CANCER DU SEIN : EVEXTA BIO CHERCHE 35 M€ LA PHASE II DE SON FIRST-IN-CLASS

La biotech (ex-Diaccurate) a découvert un composé “exceptionnel” pour traiter le cancer du sein avancé, en particulier ceux avec des mutations de l’ESR1. Le...

L’essentiel de la semaine du 13 au 17 mai 2024

Monde  (États-Unis/Biotech/Diabète) - CinDome Pharma, boucle une extension de série B de 40 M$ qui porte le total du tour à 59 M$. Ces fonds supplémentaires proviennent...

MAY HEALTH PREND SON ENVOL POUR LUTTER CONTRE L’INFERTILITÉ

La FemTech, et plus particulièrement la fertilité, attire les investisseurs. May Health vient de lever avec succès une série B de 25 millions de dollars...

Une fin de mandature très active

C’est probablement l’un des derniers actes essentiels de la mandature du Parlement : les eurodéputés, par une écrasante majorité en première lecture, ont adopté...

THERANEXUS PREND LE LEAD DE LA FILIÈRE FRANÇAISE DES OLIGONUCLÉOTIDES ANTISENS

La demande mondiale d'oligonucléotides devrait passer de 7 Mds$ en 2023 à 11,7 Mds$ à fin 2028 (1) ! Une excellente perspective pour Theranexus qui, fort de...

GENSIGHT DE RETOUR DANS LA LUMIÈRE ?

Appelée au secours de la biotech spécialisée dans le traitement des maladies rares de l’œil, sa nouvelle CEO, Laurence Rodriguez, tente de la redresser...

IMMUNOTHÉRAPIE : HEPHAISTOS-PHARMA SÉDUIT L’EUROPE

La biotech française, récipiendaire d'une subvention du conseil européen de l'innovation, accueille également des actionnaires belges à son capital.   Stimuler le système immunitaire inné... C'est...

MARRONNIER DE PRINTEMPS : LE CIR ENCORE ATTAQUÉ

Le 1er mai, Marylise Léon, secrétaire générale de la CFDT était invitée sur France Inter pour évoquer les défilés de la fête du Travail....

15h Biotech Express

XGEN Venture, Allez Health, Grey Wolf Therapeutics, Radar Therapeutics

(Italie/Healthtech/Fonds) - XGEN Venture lance son premier fonds, XGEN Venture Life Science Fund, avec 160 M€ de souscriptions et un objectif de clôture à...

Biogen, HI-Bio, Jeito Capital, SixPeaks Bio, OSE Immunotherapeutics, Boehringer Ingelheim, En Carta Diagnostics

(États-Unis/Biotech/Maladies auto-immunes) – Biogen veut mettre la main sur Human Immunology Biosciences (HI-Bio) pour 1,8 Md$ avec un montant initial de 1,15 Md$ et...

Pheon Therapeutics, Progentos Therapeutics, Sanofi, Formation Bio, OpenAI, Valneva, ADDF, Coya Therapeutics, NFL biosciences

(Royaume-Uni/Biotech/ADC) - Pheon Therapeutics boucle un tour B de 120 M$  dirigé par TCGX suivi de BVF Partners, Lightspeed, Perceptive Advisors et des historiques...

GC Biopharma, Novel Pharma

(Corée du sud/Biotech/Sanfilippo) - GC Biopharma et Novel Pharma décrochent une IND de la FDA pour « GC1130A », un traitement qu’elles développent conjointement...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×