mardi 16 avril 2024
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

ABIONYX, COMME SUR UN NUAGE

Cyrille Tupin, CEO d’Abionyx

Le CER-001 a « montré sa capacité à piéger les endotoxines et à fournir une protection endothéliale ». C’est une excellente nouvelle pour Loreto Gesualdo, le professeur titulaire de l’université de Bari Aldo Moro, investigateur principal de l’étude Racers et aussi pour Abionyx la biotech toulousaine qui porte ce candidat médicament. C’est aussi et surtout un grand pas en avant pour les personnes atteintes de septicémie aiguë car cette affection est responsable de plus de 13 millions de morts chaque année dans le monde. L’étude réalisée entre juin 2021 et octobre 2022 a recruté un total de 20 patients avec des essais sur les doses à délivrer pour optimiser les effets de la molécule. Huit doses ont été administrées pendant six jours avec trois séries ascendantes (faibles, modérées et élevées) ou un placebo.  Compte tenu des résultats, Cyrille Tupin, le Directeur général d’Abionyx entend désormais passer à la vitesse supérieure et souhaite lancer courant 2023 sa phase 2b après en avoir discuté avec les autorités réglementaires, en commençant par l’Europe et ensuite les Etats-Unis. Et si tout se déroule selon un scénario idéal, la phase 3 pourrait avoir lieu à l’horizon 2025, suivie d’une possible autorisation de mise sur le marché.

Financer la phase 3

A ce jour, il n’existe aucun traitement approuvé pour les patients septiques. Pour les prochaines étapes, Cyrille Tupin compte sur des partenariats industriels et même universitaires rappelant au passage que « l’étude clinique de phase 2a Racers contre le traitement de la septicémie aigüe n’a rien coûté à l’entreprise. »  Cette dernière dont le coût estimé est de 4 à 6 M€ a, en effet, été entièrement financée par l’université de Bari Aldo Moro et le consortium italien CBVF. Elle a permis à Abionyx de conserver la propriété des brevets associés. Il n’en demeure pas moins qu’il faut désormais songer aux prochains financements dans un contexte de bear market et de forts vents contraires. La réflexion est en cours. Une éventuelle augmentation de capital n’a pas les faveurs du management compte tenu de ses effets dilutifs. La marge de manœuvre est étroitemais le CEO est confiant : “Nous disposons d’un produit biologique dont l’effet pleiotropique nous donne un véritable avantage. Et dans le reste du monde, la compétition est très faible“.

R.T.

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

Les articles

MEDICXI MISE 40 M$ SUR D3 BIO DANS SA COURSE CONTRE KRAS G12C

250 M$ levés depuis sa création en 2021 dont 60 M$ dans le tour A bouclé cette semaine. Décidément l’équipe de la biotech chinoise D3...

SENSORION LÈVE 15 M€ DE PLUS ET ÉTEND SA VISIBILITÉ JUSQU’À FIN 2025

La biotech montpelliéraine, pionnière dans les thérapies géniques ciblant les troubles de l’audition a reçu, en l’espace de 9 mois, quelque 100 M€ de...

BASILEA RÉSISTE AU REFUS DE LA FDA ET GAGNE SON APPROBATION

Le ceftobiprole (Zevtera) de Basiléa Pharmaceuticals vient de rejoindre la liste des molécules antibiotiques enregistrées auprès de la FDA. Cette céphalosporine de 5ème génération...

LA COURSE AUX IMPLANTS CÉRÉBRAUX

La recherche s’accélère dans le domaine des interfaces neuronales directes ou des interfaces cerveau-moelle épinière avec plusieurs essais cliniques en cours. La compétition s’exacerbe dans...

L’essentiel de la semaine du 8 au 12 avril 2024

Monde  (États-Unis/Biotech/Vaccins) – Moderna fait face à une charge violente venue de la AIDS Healthcare Foundation (AHF) qui affirme que la promesse de la biotech...

Double lift pour Addex et Neurosterix

Contourner les tensions de refinancement avec audace et agilité ! En début de semaine, Redx Pharma (REDX) a engagé un process d’annulation de sa cotation...

Kor lève 3,5 millions d’euros pour démocratiser le check-up santé

La start-up créée en septembre 2023 développe une plateforme capable d’analyser avec précision plus de 100 indicateurs de santé et de proposer un parcours...

OZEMPIC, LA MOLÉCULE MIRACLE QUI FAIT LE BUZZ

C’est une véritable folie qui semble avoir saisi la planète entière avec les molécules de la classe des analogues du GLP-1. On ne compte...

E-santé en Europe : le secteur prouve sa résilience et gagne en maturité

Le secteur, dynamique et porteur, a bien résisté à la chute généralisée des financements en 2023, particulièrement en France. Après une phase de surchauffe...

15h Biotech Express

Caranx Medical, SpikImm

(Nice/Medtech/Cardiologie) - Caranx Medical réussit la première implantation au monde d'une valve cardiaque chez un animal avec assistance robotique. Cette opération a été réalisée...

MaaT Pharma, Phaxiam Therapeutics, Innate pharma, Cardiawave, KBI Biopharma

(Lyon/Biotech/Microbiome) – Pour MaaT Pharma (MAAT) les données de MaaT013 encouragent un essai pivot de Phase 3. Ce candidat utilisé pour traiter la maladie...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×