18 C
Paris
samedi 30 septembre 2023
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

AI-STROKE SOUHAITE DÉTECTER LES AVC EN TEMPS RÉEL

La deeptech montpellieraine AI-Stroke vient de remporter le concours i-Lab 2023, organisé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en partenariat avec Bpifrance, dans la catégorie technologie médicale. « Nous avons l’ambition de pouvoir détecter un AVC en temps réel avec un simple smartphone, expose Cédric Javault, son PDG. Après avoir fondé et développé avec succès une société de colonies de vacances, ce polytechnicien, confronté à des cas d’AVC dans son entourage, a eu l’idée d’utiliser l’intelligence artificielle pour contribuer à combattre la deuxième cause de mortalité mondiale.

Toutes les quatre minutes, une personne est touchée par un AVC en France avec des conséquences potentiellement très graves si la prise en charge n’est pas immédiate et adaptée. Car lors d’un AVC, soit une interruption soudaine d’apport de sang et d’oxygène vers le cerveau dû à l’obstruction d’une artère ou à une hémorragie, un patient perd deux millions de neurones par minute », détaille-t-il. L’application mobile de « neurologue numérique » d’AI-Stroke se base sur le test international de référence pour confirmer l’AVC et coter sa gravité, le NIHSS (« National Institute of Health Stroke Scale »). Les premiers utilisateurs seront les pompiers et les urgences : en filmant le patient pendant qu’il réalise les exercices du NIHSS, l’algorithme indiquera en quelques secondes la démarche à suivre. « La récompense i-Lab est un nouveau signe très important de confiance dans notre projet, même si nous savons qu’il nous reste de nombreuses étapes à franchir, reconnaît Cédric Javault. Nous avons reçu l’autorisation de la CNIL de recueillir dans les neuf prochains mois 300 vidéos de patients en phase aigüe d’AVC au CHU de Nîmes, dont le responsable du département neurologie, Eric Thouvenot, est membre de notre équipe ». Ces données alimenteront l’algorithme d’AI-Stroke, dont le nom annonce l’ambition internationale, qui espère faire un second essai clinique sur le terrain dès l’année prochaine.

Annelot Huijgen

Articles de la même catégorie

Après Laigo Bio, Argobio Studio lance Crucible Therapeutics

Deuxième-né de l’incubateur Argobio Studio, Crucible Therapeutics dispose désormais d’un financement de 5,8 M€ pour préparer la première phase d’études cliniques de son futur...

Truffle Capital déploie son BioMedtech accelerator

Après les succès des financements de certaines sociétés comme Carmat (cœur artificiel), Abivax (traitement de l’inflammation), Vexim (implant vertébral), ou Symetis (valves cardiaques), Truffle...

Le « baby boom » de la fertilité

Depuis la première fécondation in vitro réussie, il y a quarante-cinq ans, les technologies de la procréation n’ont que relativement peu avancé par rapport...

AbolerIS Pharma déploie son first in class

Quatre ans après sa création, la biotech nantaise AbolerIS Pharma vient de boucler une levée de 27,3 M€. Cette enveloppe va lui permettre d’accélérer le...

Medtech : Etisense accélère aux États-Unis grâce à Harvard Bioscience

  La société spin-off de l'Université Grenoble Alpes commercialise un gilet connecté permettant de réduire le nombre d'animaux utilisés lors d'essais précliniques. C'est un tout...

POUMON L’IA PRÉDIT JUSTE

Grâce à l’IA, la deeptech lyonnaise Novadiscovery, pionnière dans la simulation d'essais cliniques in silico grâce à sa plateforme “ Jinkō ” et les Hospices Civils...

PIERRE FABRE SE RENFORCE UN PEU PLUS CONTRE LE CANCER DU POUMON

Le troisième groupe pharmaceutique hexagonal annonce l'acquisition d'une biotech suisse dont l'anticorps monoclonal doit entrer en phase I l'an prochain. Les Laboratoires Pierre Fabre...

CANCER DU POUMON MÉTASTATIQUE : OSE IMMUNOTHERAPEUTICS PUBLIE DES RÉSULTATS POSITIFS DE PHASE 3 POUR SON VACCIN TEDOPI

Le 11 septembre, la biotech nantaise OSE Immunotherapeutics, créée en 2012, a annoncé la publication dans la revue Annals of Oncology des résultats positifs...

IMMUNOLOGIE : BIENTÔT UNE NOUVELLE AMM POUR ARGENX

La biotech belge ArgenX annonce, ce vendredi 15 septembre, que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMA)...

15h Biotech Express

Debiopharm Innovation Fund, Neuroute, Tune Insight, Organon

(Suisse/Fonds venture/Amorçage) - Debiopharm Innovation Fund, 150M$ sous gestion lance sa nouvelle activité de Seed funding. Le fonds prévoit de déployer des capitaux supplémentaires...

Smart Immune, ProQR Therapeutics, Théa, Eagle Genomics, Sitryx Therapeutics, Sofinnova Partners

(Paris/Biotech/Cancers infections) -  Smart Immune traite ses deux premiers patients dans le cadre de son essai de phase I/II ReSET-02 ciblant la leucémie aiguë...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page