mardi 16 juillet 2024
spot_img

1079-15-07-2024

[ihc-hide-content ihc_mb_type="show" ihc_mb_who="4,5,6,7" ihc_mb_template="-1" ][download id="207547"][/ihc-hide-content]
41,00 
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

Antoine Papiernik, Sofinnova Partners « Plus de casse en 2024 qu’en 2023 »    

Antoine Papiernik, chairman et managing partner chez Sofinnova Partners

« Plus de casse en 2024 qu’en 2023 »    

Eternel optimiste, le président de Sofinnova Partners entrevoit « des signes encourageants » sur le marché des IPO dans la santé. « Nous venons de boucler deux cessions en fin d’année : celle de la biotech lyonnaise Mablink avec Lilly, et celle d’une autre société française, Limflow, à Inari. Nous avons aussi eu l’introduction sur le Nasdaq d’Abivax, qui a levé 240 M$ en octobre, » énumère Antoine Papiernik. « Roche vient également de racheter l’américain Carmot dans l’obésité pour près de 3 Md$. Donc notre secteur continue de bien se porter, entraîné par les besoins d’innovations du secteur pharma. » En 2023, Sofinnova Partners a ainsi réalisé 10 nouveaux investissements et 26 refinancements, sur ses 100 sociétés en portefeuille, pour un total de plus d’un milliard d’euros de fonds levés, un volume équivalent à celui de l’année précédente.

Néanmoins, les incertitudes économiques et géopolitiques sont actuellement telles, que l’investisseur pressent une année difficile. « Les donneurs d’ordre ont moins d’argent à investir ou sont plus difficiles à convaincre. Depuis un ou deux ans, ils se limitent aux extensions de tours et autres opérations de refinancement afin de donner du répit aux entreprises, » constate-t-il. « Mais certaines ne vont plus parvenir à boucler leurs tours de table… Il risque donc d’y avoir davantage de casse en 2024 qu’en 2023. Il va falloir faire preuve de résilience et tenir avec le cash en réserve. »

Alors que l’oncologie pourrait davantage souffrir de ce contexte, d’autres secteurs devraient mieux s’en sortir, comme les neurosciences, grâce aux progrès récents sur Alzheimer ou l’obésité, porté par l’engouement des résultats autour du GLP1. « En immunologie, nous voyons de grosses levées de fonds de la part de la pharmacie. Et cela devrait continuer, de même que l’intérêt croissant pour le diabète, l’obésité et d’autres pathologies liées à des maladies métaboliques, » prévoit Antoine Papiernik. « Enfin, les pathologies de la femme, comme le fibrome ou l’endométriose présentent des besoins médicaux très importants, c’est pourquoi nous avons investi dans les spécialistes de l’infertilité comme May Health ou, plus récemment, le danois Freya (38 M$), en décembre. »

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

SCIRHOM : 63 M€ ET DES MILLIARDS EN VUE

SciRhom avait prévu de lever entre 20 et 25 M€ mais finalement les investisseurs se sont accordés pour un tour A beaucoup plus conséquent et...

DUBAÏ : NOUVEAU BOSTON DU MOYEN ORIENT ?

Représenté en force à l’occasion du salon VivaTech, Dubaï entend être le phare de la biotech au Moyen-Orient. Majed Al Suwaidi et Marwan Abdulaziz...

RÉSEAU SATT : OBJECTIF +50 % DE MATURATION D’ICI 2027

Le Réseau SATT, composé de 13 entités, renouvelle son bureau et place à sa tête Xavier Apolinarski, actuel président de la SATT Paris-Saclay. L’occasion...

GENFIT POURQUOI SI PEU D’INTÉRÊT BOURSIER ? 

En juin dernier, la FDA décidait d’approuver dans une procédure accélérée, l’Iqirvo de Genfit (elafibranor) et de son partenaire Ipsen pour le traitement de...

COMPTES RENDUS DES TABLES RONDES DE LA PREMIÈRE ÉDITION DU HEALTHTECH ACCÉLÉRATIONS SUMMIT 1

HEALTHTECH ACCÉLÉRATIONS SUMMIT 1  180 participants pour notre premier Healthtech Accelerations Summit placé sous le marrainage de Laurence Tiennot-Herment présidente de l’AFM Téléthon. De l’aveux...

ANDZONBIO S’INSTALLE DANS LA ZONE DE PERFORMANCE DES START-UP BUILDERS

La tendance, ces derniers temps, est au package conjoint de séries A + B d’envergure (1). À quelques jours d’intervalle, les Américaines Santa Ana...

A + B OU LA RECHERCHE D’EFFICACITÉ DANS LE FINANCEMENT EARLY STAGE

Le 18 juin dernier, Marea Therapeutics annonçait avoir bouclé une levée de fonds d’un montant de 190 M$. Bien plus que le montant relativement...

IQIRVO, DÉVELOPPÉ PAR GENFIT, AUTORISÉ SUR LE MARCHÉ AMÉRICAIN !

Le produit a été lancé aux Etats-Unis par Ipsen, après avoir été développé avec succès par Genfit. Une première pour une biotech française et...

FOREPONT CAPITAL VEUT AIDER LES BIOTECHS ET MEDTECHS FRANÇAISES À TRAVERSER L’ATLANTIQUE

Créé aux États-Unis par Éric Attias en 2017, le fonds compte 13 entreprises en portefeuille et entend ouvrir un nouveau véhicule d'investissement l'an prochain.   Avec...

15h Biotech Express

Asceneuron, Sofinnova Partners, SamanTree Medical, CatalYm, Jeito Capital, Digestiva

(Suisse États-Unis/Biotech/Maladies neurodégénératives) – Asceneuron finalise une série C sursouscrite de 100 M$ menée par Novo Holdings suivi de EQT Life Sciences - LSP...

Poxel, AusperBio, Amolyt Pharma, Sensorion

(Lyon/Biotech/Maladies métaboliques) - Poxel (POXEL) présente ses résultats financiers pour le deuxième trimestre et le premier semestre 2024 et annonce le report de son...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×