mercredi 17 avril 2024
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

Antoine Papiernik, Sofinnova Partners « Plus de casse en 2024 qu’en 2023 »    

Antoine Papiernik, chairman et managing partner chez Sofinnova Partners

« Plus de casse en 2024 qu’en 2023 »    

Eternel optimiste, le président de Sofinnova Partners entrevoit « des signes encourageants » sur le marché des IPO dans la santé. « Nous venons de boucler deux cessions en fin d’année : celle de la biotech lyonnaise Mablink avec Lilly, et celle d’une autre société française, Limflow, à Inari. Nous avons aussi eu l’introduction sur le Nasdaq d’Abivax, qui a levé 240 M$ en octobre, » énumère Antoine Papiernik. « Roche vient également de racheter l’américain Carmot dans l’obésité pour près de 3 Md$. Donc notre secteur continue de bien se porter, entraîné par les besoins d’innovations du secteur pharma. » En 2023, Sofinnova Partners a ainsi réalisé 10 nouveaux investissements et 26 refinancements, sur ses 100 sociétés en portefeuille, pour un total de plus d’un milliard d’euros de fonds levés, un volume équivalent à celui de l’année précédente.

Néanmoins, les incertitudes économiques et géopolitiques sont actuellement telles, que l’investisseur pressent une année difficile. « Les donneurs d’ordre ont moins d’argent à investir ou sont plus difficiles à convaincre. Depuis un ou deux ans, ils se limitent aux extensions de tours et autres opérations de refinancement afin de donner du répit aux entreprises, » constate-t-il. « Mais certaines ne vont plus parvenir à boucler leurs tours de table… Il risque donc d’y avoir davantage de casse en 2024 qu’en 2023. Il va falloir faire preuve de résilience et tenir avec le cash en réserve. »

Alors que l’oncologie pourrait davantage souffrir de ce contexte, d’autres secteurs devraient mieux s’en sortir, comme les neurosciences, grâce aux progrès récents sur Alzheimer ou l’obésité, porté par l’engouement des résultats autour du GLP1. « En immunologie, nous voyons de grosses levées de fonds de la part de la pharmacie. Et cela devrait continuer, de même que l’intérêt croissant pour le diabète, l’obésité et d’autres pathologies liées à des maladies métaboliques, » prévoit Antoine Papiernik. « Enfin, les pathologies de la femme, comme le fibrome ou l’endométriose présentent des besoins médicaux très importants, c’est pourquoi nous avons investi dans les spécialistes de l’infertilité comme May Health ou, plus récemment, le danois Freya (38 M$), en décembre. »

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

MEDICXI MISE 40 M$ SUR D3 BIO DANS SA COURSE CONTRE KRAS G12C

250 M$ levés depuis sa création en 2021 dont 60 M$ dans le tour A bouclé cette semaine. Décidément l’équipe de la biotech chinoise D3...

BASILEA RÉSISTE AU REFUS DE LA FDA ET GAGNE SON APPROBATION

Le ceftobiprole (Zevtera) de Basiléa Pharmaceuticals vient de rejoindre la liste des molécules antibiotiques enregistrées auprès de la FDA. Cette céphalosporine de 5ème génération...

LA COURSE AUX IMPLANTS CÉRÉBRAUX

La recherche s’accélère dans le domaine des interfaces neuronales directes ou des interfaces cerveau-moelle épinière avec plusieurs essais cliniques en cours. La compétition s’exacerbe dans...

Double lift pour Addex et Neurosterix

Contourner les tensions de refinancement avec audace et agilité ! En début de semaine, Redx Pharma (REDX) a engagé un process d’annulation de sa cotation...

E-santé en Europe : le secteur prouve sa résilience et gagne en maturité

Le secteur, dynamique et porteur, a bien résisté à la chute généralisée des financements en 2023, particulièrement en France. Après une phase de surchauffe...

INVENTIVA EN EMBUSCADE POUR UN PODIUM MONDIAL

150 M$ à 200 M$ seront nécessaires au total pour déployer la phase III avec 950 patients pour Lanifibranor dans la Nash dont les résultats pourraient tomber dans...

DYSFONCTION ÉRECTILE : KRANUS HEALTH BOUCLE UNE SÉRIE A DE 18,5 M€

L’augmentation de capital menée par les fonds parisiens Cap Horn et Future Positive Capital va permettre à la medtech allemande de déployer en France...

Prioriser les priorités : la recherche en santé face à ses enjeux

Franck Mouthon, nouveau directeur éxécutif de l'Agence de programmes de recherche en Santé de l’Inserm et Didier Samuel PDG de l’Inserm reviennent sur les...

Rebrain : 3,7 M€ pour enrichir l’offre et se déployer à l’international

Avec sa solution associant des algorithmes d'intelligence artificielle avancés à des séquences d'IRM, RebrAIn aide les neurochirurgiens à identifier les zones cible du cerveau...

15h Biotech Express

Caranx Medical, SpikImm

(Nice/Medtech/Cardiologie) - Caranx Medical réussit la première implantation au monde d'une valve cardiaque chez un animal avec assistance robotique. Cette opération a été réalisée...

MaaT Pharma, Phaxiam Therapeutics, Innate pharma, Cardiawave, KBI Biopharma

(Lyon/Biotech/Microbiome) – Pour MaaT Pharma (MAAT) les données de MaaT013 encouragent un essai pivot de Phase 3. Ce candidat utilisé pour traiter la maladie...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×