2.8 C
Paris
dimanche 4 décembre 2022
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

CAPITAL-RISQUE : LA E-SANTE PLUS ATTRACTIVE QUE LA BIOTECH

(BIOTECHFINANCES N°986 Lundi 9 mai 2022) Dans son baromètre trimestriel du capital-risque, le cabinet d’audit et de conseils EY observe une hausse de 11% des investissements en France dans la Healthtech, avec des montants significatifs pour la santé numérique.

Alors que le marché des introductions en bourse s’est refermé depuis l’automne, le venture a continué de jouer son rôle de financement des start-up en France. On peut même parler de boom au 1er trimestre 2022 ! Sur la période, et tous secteurs confondus, le montant des financements en capital-risque a en effet dépassé 5 Mds€, « ce qui représente une hausse de 156% par rapport à l’année précédente », souligne Franck Sebag, associé du cabinet EY et en charge du baromètre du capital-risque.

8 levées supérieures à 20 M€

Dans ce contexte porteur, la Tech et la Fintech explosent les compteurs de levées, mais les sciences de la vie en revanche reprennent un rythme modéré d’avant COVID. Sur les trois premiers mois de 2022 le montant global des financements alloués aux biotechs, medtechs et sociétés de e-santé augmente de 11% seulement pour atteindre 378 M€. Autre constat : il y a moins d’opérations – 26 contre 32 l’an dernier – mais elles sont plus conséquentes.

Dans le top 5 des tours du trimestre, un seul dépasse 50 M€. Il s’agit d’une levée de 80 M€ réalisée par Padoa, la plateforme collaborative de prévention santé au travail. Conduit par Five Arrows Growth Capital, le financement comprend un tiers de dette. De son côté, la medtech Companion Spine, spin off de l’américain Medtronic et spécialiste du rachis, signe le second plus gros deal du palmarès avec une série A de 48,50 M€ (1). Le tour made in USA est mené par les actionnaires fondateurs Viscogliosi Brothers et Medtronic. Enfin sur la 3e marche, Wandercraft, célèbre pour son exosquelette, lève 41 M€ auprès du fonds américain Quadrant Management et de Bpifrance. « Au total, le trimestre compte 8 levées supérieures à 20 M€, soit 3 de plus qu’en 2021, mais les montants restent limités. Il manque en fait une opération à 100 M€ comme celle d’eCential Robotics l’an dernier », commente Franck Sebag.

Les Life sciences moteur en Allemagne

« C’est aussi ce qui nous différencie de l’Allemagne », admet-il en précisant que « les tours sont plus significatifs Outre-Rhin. Chaque année, il y en a un ou deux compris entre 100 et 200 M€ ». Ainsi au 1er trimestre 2022, le plus important se monte à 191 M€. Il s’agit d’un investissement opéré par le fonds américain Warburg Pincus dans la medtech Meril. Au total, on dénombre dans la Healthtech allemande 23 opérations de capital-risque pour un montant cumulé de 460 M€. Ce qui traduit une hausse de 42% par rapport au 1er trimestre 2021. « Les life sciences surperforment les autres secteurs et représentent 16% des investissements trimestriels en capital-risque alors qu’en France c’est l’inverse et le segment ne pèse que 8% du total », note Franck Sebag. L’associé d’EY rappelle néanmoins que « l’hypercroissance au 1er trimestre en France des montants investis dans la Tech écrasent ceux réalisés dans la Healthtech. On pourrait aussi l’analyser comme une sous-performance de la Tech allemande… »

Mais qu’est-ce qui différencie aujourd’hui notre éco-système tech et healthtech ? « Les success story dans la FrenchTech sont juste incroyables avec 12 licornes de plus l’année dernière et 22 tours supérieurs à 100 M€ » s’enthousiasme Franck Sebag. « On a changé de dimension dans la Tech, pas encore dans la Biotech », conclut-il. Tout vient à point qui sait attendre…

(1) Lire BiotechFinances n°976 du 21 février 2022, « SERIE A DE 48,5 M€ POUR COMPANION SPINE DANS LE RACHIS »

Les articles

Hypertension artérielle pulmonaire : Alsymo veut lever 4 à 5 M€

Créée début septembre, Alsymo ambitionne de proposer un nouvel actif pour un traitement transformant de l’HTAP, centré sur les mécanismes de remodelage vasculaire pulmonaire....

Radiothérapie Flash & Souveraineté sanitaire 

Il est rare que l’Edito Eco de France Inter évoque les avancées biomédicales ou encore les nouvelles thérapies. Aussi qu’elle ne fut pas notre...

Ibionext crée un « top-up fund » pour muscler ses start-ups

Le fonds d’investissement français Ibionext, cofondateur des 6 sociétés de santé dans lesquelles il est impliqué, annonce la création de ce qu’il appelle un...

JEITO CONFIRME SA THÈSE AVEC NEOGENE VENDUE 320 M$ À ASTRAZENECA

La belle nouvelle est tombée en milieu de semaine pour les équipes de Rafaèle Tordjmann. AstraZeneca acquiert la néerlandaise Neogene pour un montant total...

Deeptech : Biomemory, 5 M€ pour des teraoctets à foison

C’est une pépite dans le stockage de données dans l’ADN. La deeptech francilienne Biomemory créée voici un peu plus d’un an vient d’annoncer cette...

Sensome parée pour les premières ventes

Déjà 30 patients recrutés dans son essai clinique dont le démarrage a eu lieu en plein covid en Australie qui doit en inclure 100...

L’essentiel de la semaine du 28 novembre au 2 décembre 2022

Monde           L’Américaine iECURE boucle un tour A-1 de 65 M$ codirigé par Novo Holdings et LYFE Capital avec une participation importante des historiques Versant Ventures...

MEDSENIC, BIOSENIC : L’ESSENTIEL, C’EST LE PATIENT

Le reverse merger opéré entre Medsenic et Bone Therapeutics qui devient BioSenic consolide le déploiement d’une phase 2 « ALLOB » dans le traitement...

On refait l’actu des Healthtechs avec Sabine Dandiguian – Épisode 2

Soyez prêts à partager une vision inspirante de l’actualité en santé et à explorer la planète healthtech à travers le regard particulier d’une investisseuse...

15h Biotech Express

Sparing Vision, MedinCell

Sparing Vision avance. Ce  spécialiste de la thérapie génique en ophtalmologie a obtenu l’autorisation de conduire son premier essai clinique avec SPVN06, aux Etats-Unis....

AC Immune, Janssen pharmaceuticals, Sensome, Sensorion, iEcure

Un pas de plus contre alzheimer. La biotech suisse AC Immune (ACIU) et Janssen Pharmaceuticals s'entendent sur la sélection pour un développement ultérieur du...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page