9.4 C
Paris
mardi 5 mars 2024
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

Changement de statut chez les Sars-Covid

(BiotechFinances n°973 lundi 31 janvier 2022) La prise de pouvoir d’Omicron sur Delta en fin d’année dernière a suscité une vague d’inquiétudes non seulement sanitaires, mais aussi financières et boursières. En effet, malgré des données sud-africaines, britanniques et danoises qui certes minoraient la dangerosité de ce nouveau variant, on a entendu nombre de discours alarmistes sur une possible désorganisation de la société. Les souvenirs du premier confinement étant encore vivaces dans nos mémoires et notre chair, un véritable vent de panique s’est mis à souffler. Il a eu pour conséquence un recentrage sur les vainqueurs et un mépris pour les autres. En d’autres termes, nous avons donc vu un décrochage boursier des valeurs produisant la nouvelle série de vaccins plus traditionnels (virus atténué ou inactivé, protéine recombinante…), au profit des producteurs de vaccins ARN messager qui ont vu leurs capitalisations s’apprécier. Pour beaucoup, il semblait même évident que nous n’aurions plus besoin de vaccins, car Saint Omicron allait nous apporter la fameuse immunité collective. Eh bien, nous allons essayer de vous faire partager, un angle d’approche quelque peu différent. A l’heure actuelle, tous, même l’OMS, souhaitent que la COVID devienne endémique. Une situation nouvelle, qui ferait la part belle aux fabricants de vaccins plus traditionnels pouvant se focaliser sur l’ensemble du virus et capable de produire des sérums à valence variable ou multiple. Ainsi, Valneva, qui a eu à souffrir récemment de recommandations et d’attitudes négatives de la part du marché est en passe de retrouver une nouvelle jeunesse avec sa troisième dose. Mais aussi plus généralement avec un sérum pouvant regarder dans les yeux les différents variants qui ne manquerons pas d’émerger. Ainsi, il y a de fortes chances que les producteurs historiques de vaccins comme Sanofi, GSK retrouvent une partie de leur leadership avec cette évolution, car depuis des années ils sont capables de produire à la demande et dans un temps record des sérums contre des mutants à peine identifiés. Une question demeure : ces vaccins seront ils en mesure de bloquer ou du moins réduire la propagation comme on peut le voir dans la grippe saisonnière ? Avec comme corallaire, les travaux de certaines équipes françaises (BioMAP de l’Inrae-Université de Tours) et sa start-up, LoValtech, sur le vaccin anti-covid nasal, un Graal pour les vaccinologues.

Les articles

Interview de Jacques-Bernard Taste – Healthtech Accelerations Summit 2024

Venez fêter les 25 ans de BiotechFinances en participant au Healthtech Accelerations Summit, le 27 Juin 2024 à Lyon Une rencontre mythique entre ceux qui...

OSE-230 : le bébé blockbuster qui a séduit AbbVie

Un partenariat industriel de plus de 713 M$ pour OSE Immunotherapeutics (OSE) qui en a déjà deux autres en cours avec Boehringer Ingelheim et Veloxis...

Biomunex prend le contrôle de ses anticorps spécialisés en immuno-oncologie

La biopharma française Biomunex Pharmaceuticals annoncera, lundi 4 mars, la signature d’un accord exclusif de licence et d’exploitation avec l’Institut Curie, en vue d’obtenir...

L’essentiel de la semaine du 26 au 29 février 2024

Monde (Suisse/Biotech/maladies inflammatoires) - La FDA et l'Agence européenne des médicaments soutiennent à l'unanimité l'approche proposée par MoonLake Immunotherapeutics pour faire progresser son programme de...

PulseSight entre dans la lumière avec des actifs avancés contre la DMLA

La vie des biotechs n’est pas un long fleuve tranquille, mais dans certains cas la résurrection des actifs réamorcés montre que rien n’est jamais...

Peptinov : 2 phases 2 et un tour qui vient !

Les résultats positifs de phase 1 et sa dernière levée de fonds vont permettre à la biotech fondée en 2009 de poursuivre le développement...

 VALSE HÉSITATION 

904,2 millions d’euros, voilà le montant de l’enveloppe de crédits pour la recherche qui a été rayée d’un trait de plume jeudi 22 février, par...

Avatar se rêve en « Pixar » de l’imagerie médicale

Capable de transformer en quelques secondes des images médicales en « jumeau numérique » d’un patient, la medtech franco-américaine lève 5 M€ en amorçage pour...

Programme des webinaires

Nous mettons à jour régulièrement le programme, un mail vous sera envoyé à chaque nouveau webinaire programmé ! Qui ? Quand ? Où ? Trois entrepreneurs, trois entreprises,...

15h Biotech Express

RDS, Exonate, TME Pharma, MaaT Pharma, Transgene

(Strasbourg/Medtech/Monitoring) – RDS veut boucler un tour A courant 2024 notamment pour soutenir ses efforts de commercialisation en Europe de MultiSense qui vient d'obtenir...

BioNTech

(Etats-Unis Allemagne/Biotech/Vaccin) – Lancement d’un recours collectif contre BioNTech, l'entreprise qui a co-développé le vaccin COVID-19 avec Pfizer. Cette « class action », pilotée...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×