2.2 C
Paris
dimanche 4 décembre 2022
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

Changement de statut chez les Sars-Covid

(BiotechFinances n°973 lundi 31 janvier 2022) La prise de pouvoir d’Omicron sur Delta en fin d’année dernière a suscité une vague d’inquiétudes non seulement sanitaires, mais aussi financières et boursières. En effet, malgré des données sud-africaines, britanniques et danoises qui certes minoraient la dangerosité de ce nouveau variant, on a entendu nombre de discours alarmistes sur une possible désorganisation de la société. Les souvenirs du premier confinement étant encore vivaces dans nos mémoires et notre chair, un véritable vent de panique s’est mis à souffler. Il a eu pour conséquence un recentrage sur les vainqueurs et un mépris pour les autres. En d’autres termes, nous avons donc vu un décrochage boursier des valeurs produisant la nouvelle série de vaccins plus traditionnels (virus atténué ou inactivé, protéine recombinante…), au profit des producteurs de vaccins ARN messager qui ont vu leurs capitalisations s’apprécier. Pour beaucoup, il semblait même évident que nous n’aurions plus besoin de vaccins, car Saint Omicron allait nous apporter la fameuse immunité collective. Eh bien, nous allons essayer de vous faire partager, un angle d’approche quelque peu différent. A l’heure actuelle, tous, même l’OMS, souhaitent que la COVID devienne endémique. Une situation nouvelle, qui ferait la part belle aux fabricants de vaccins plus traditionnels pouvant se focaliser sur l’ensemble du virus et capable de produire des sérums à valence variable ou multiple. Ainsi, Valneva, qui a eu à souffrir récemment de recommandations et d’attitudes négatives de la part du marché est en passe de retrouver une nouvelle jeunesse avec sa troisième dose. Mais aussi plus généralement avec un sérum pouvant regarder dans les yeux les différents variants qui ne manquerons pas d’émerger. Ainsi, il y a de fortes chances que les producteurs historiques de vaccins comme Sanofi, GSK retrouvent une partie de leur leadership avec cette évolution, car depuis des années ils sont capables de produire à la demande et dans un temps record des sérums contre des mutants à peine identifiés. Une question demeure : ces vaccins seront ils en mesure de bloquer ou du moins réduire la propagation comme on peut le voir dans la grippe saisonnière ? Avec comme corallaire, les travaux de certaines équipes françaises (BioMAP de l’Inrae-Université de Tours) et sa start-up, LoValtech, sur le vaccin anti-covid nasal, un Graal pour les vaccinologues.

Les articles

Hypertension artérielle pulmonaire : Alsymo veut lever 4 à 5 M€

Créée début septembre, Alsymo ambitionne de proposer un nouvel actif pour un traitement transformant de l’HTAP, centré sur les mécanismes de remodelage vasculaire pulmonaire....

Radiothérapie Flash & Souveraineté sanitaire 

Il est rare que l’Edito Eco de France Inter évoque les avancées biomédicales ou encore les nouvelles thérapies. Aussi qu’elle ne fut pas notre...

Ibionext crée un « top-up fund » pour muscler ses start-ups

Le fonds d’investissement français Ibionext, cofondateur des 6 sociétés de santé dans lesquelles il est impliqué, annonce la création de ce qu’il appelle un...

JEITO CONFIRME SA THÈSE AVEC NEOGENE VENDUE 320 M$ À ASTRAZENECA

La belle nouvelle est tombée en milieu de semaine pour les équipes de Rafaèle Tordjmann. AstraZeneca acquiert la néerlandaise Neogene pour un montant total...

Deeptech : Biomemory, 5 M€ pour des teraoctets à foison

C’est une pépite dans le stockage de données dans l’ADN. La deeptech francilienne Biomemory créée voici un peu plus d’un an vient d’annoncer cette...

Sensome parée pour les premières ventes

Déjà 30 patients recrutés dans son essai clinique dont le démarrage a eu lieu en plein covid en Australie qui doit en inclure 100...

L’essentiel de la semaine du 28 novembre au 2 décembre 2022

Monde           L’Américaine iECURE boucle un tour A-1 de 65 M$ codirigé par Novo Holdings et LYFE Capital avec une participation importante des historiques Versant Ventures...

MEDSENIC, BIOSENIC : L’ESSENTIEL, C’EST LE PATIENT

Le reverse merger opéré entre Medsenic et Bone Therapeutics qui devient BioSenic consolide le déploiement d’une phase 2 « ALLOB » dans le traitement...

On refait l’actu des Healthtechs avec Sabine Dandiguian – Épisode 2

Soyez prêts à partager une vision inspirante de l’actualité en santé et à explorer la planète healthtech à travers le regard particulier d’une investisseuse...

15h Biotech Express

Sparing Vision, MedinCell

Sparing Vision avance. Ce  spécialiste de la thérapie génique en ophtalmologie a obtenu l’autorisation de conduire son premier essai clinique avec SPVN06, aux Etats-Unis....

AC Immune, Janssen pharmaceuticals, Sensome, Sensorion, iEcure

Un pas de plus contre alzheimer. La biotech suisse AC Immune (ACIU) et Janssen Pharmaceuticals s'entendent sur la sélection pour un développement ultérieur du...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page