2.2 C
Paris
dimanche 4 décembre 2022
0,00 €

Votre panier est vide.

Dans le vif de la commercialisation de Predilife

Les webinars de BiotechFinances

Des entrepreneurs, venture capitalistes et analystes, tous acteurs de premier plan dans le domaine des sciences de la vie viennent partager, chacun à leur tour, au rythme d'une intervention par trimestre leur actualité et leur vision sectorielle du moment (les tendances, les flops et les tops). Un échange de décideurs à décideurs

Comment atteindre rapidement 1 million de salariés et pour leur proposer un bilan prédictif multipathologie. C’est ce que nous allons étudier avec Stéphane Ragusa, le patron de Predilife au cours d’un webinaire qui va nous permettre de balayer la stratégie de l’entreprise. 

Après avoir lancé le dispositif global de prédiction de risque du cancer du sein MammoRisk®, PREDILIFE a étendu son offre aux principaux cancers (prostate, poumon, colorectal, mélanome) ainsi qu’aux maladies cardiovasculaires avec son bilan multi-pathologies.

La medtech commercialise son offre par deux canaux :  

  • en direct auprès des entreprises : PREDILIFE travaille d’ores et déjà avec des sociétés aussi diverses qu’Allianz, Lactalis ou Marionnaud. De plus, un partenariat de distribution a été étendu en mars 2022 avec Marsch-Mercer, 1er courtier au monde et qui adresse en France 70% des groupes du CAC40. Ce type de partenariat doit permettre à PREDILIFE de toucher la majorité des entreprises.
  • en indirect via les instituts médicaux.

PREDILIFE souhaite aujourd’hui accélérer la distribution de ses bilans en France et à l’international. Pour financer le déploiement à grande échelle de son bilan prédictif multi-pathologies, Predilife lance une émission d’obligations à 7%. L’objectif est de toucher le plus rapidement possible 1 % des salariés en Europe soit 1 million des 100 millions de salariés européens.

https://webinarsbiotechfinances.eventmaker.io/

Les webinars de BiotechFinances

Tous les replays

- Publicité -spot_img

15h biotech express

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page