mercredi 17 avril 2024
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

Florian Reinaud, Redmile : « Des opportunités d’investir dans des futurs leaders à des prix intéressants » 

Florian Reinaud, managing director chez Redmile, Paris

« Des opportunités d’investir dans des futurs leaders à des prix intéressants »   

« L’année 2023 ne se termine pas si mal, avec plusieurs rachats annoncés ou conclus, comme ceux de Seagen par Pfizer, pour 43 Md$, ou de Cerevel Therapeutics et d’ImmunoGen par Abbvie : ces opérations sont des signaux importants. Nous sommes donc plutôt confiants et positifs pour 2024 », annonce Florian Reinaud, managing director chez Redmile, Paris (6 Md$ d’actifs sous gestion, dont 1 Md investi en Europe depuis 6 ans).

Les « enfants oubliés »

L’anticipation d’une baisse des taux d’intérêts par les marchés devrait accélérer cette reprise, après une chute d’environ 70% des indices boursiers depuis début 2022. « Nous commençons à voir les indices remonter à mesure que le secteur se rationalise. Certaines entreprises avaient levé trop d’argent, trop tôt, avec des technologies qui ne le méritaient sans doute pas, » concède Florian Reinaud. « Mais, au contraire, celles qui présentent de bons résultats commencent à lever de nouveau de l’argent. Or, les investisseurs généralistes s’étant détournés du secteur, le marché de la santé offre des opportunités d’investir dans des futurs leaders à des prix intéressants. Parmi ces « enfants oubliés », nous avons, par exemple, investi une vingtaine de millions d’euros, au mois d’août dernier, dans le spécialiste français de la thérapie génique pour l’audition, Sensorion. »

Alors qu’il intervient déjà, en temps ordinaire, dans des projets matures, Redmile profite également de ce contexte favorable pour investir dans des projets encore plus proches de la mise sur le marché. « Comme il est devenu très difficile de lever de l’argent, hormis une certaine concentration sur les produits plus avancés, on peut trouver d’autres opportunités sur des produits de seconde génération, qui ne sont pas actuellement développés mais qui sont proches de l’entrée en clinique », ajoute-t-il.

Le fonds se positionne également sur le marché européen, dont les coûts de développement sont très inférieurs à ceux des USA. « Embaucher un scientifique ou réaliser une étude en oncologie coûte trois fois moins cher en France qu’à Boston !, » observe Florian Reinaud. « On voit donc souvent des levées moins importantes en Europe, mais cela ne veut pas dire que ses résultats ou sa création de valeur le seront aussi ! »

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

MEDICXI MISE 40 M$ SUR D3 BIO DANS SA COURSE CONTRE KRAS G12C

250 M$ levés depuis sa création en 2021 dont 60 M$ dans le tour A bouclé cette semaine. Décidément l’équipe de la biotech chinoise D3...

BASILEA RÉSISTE AU REFUS DE LA FDA ET GAGNE SON APPROBATION

Le ceftobiprole (Zevtera) de Basiléa Pharmaceuticals vient de rejoindre la liste des molécules antibiotiques enregistrées auprès de la FDA. Cette céphalosporine de 5ème génération...

LA COURSE AUX IMPLANTS CÉRÉBRAUX

La recherche s’accélère dans le domaine des interfaces neuronales directes ou des interfaces cerveau-moelle épinière avec plusieurs essais cliniques en cours. La compétition s’exacerbe dans...

Double lift pour Addex et Neurosterix

Contourner les tensions de refinancement avec audace et agilité ! En début de semaine, Redx Pharma (REDX) a engagé un process d’annulation de sa cotation...

E-santé en Europe : le secteur prouve sa résilience et gagne en maturité

Le secteur, dynamique et porteur, a bien résisté à la chute généralisée des financements en 2023, particulièrement en France. Après une phase de surchauffe...

INVENTIVA EN EMBUSCADE POUR UN PODIUM MONDIAL

150 M$ à 200 M$ seront nécessaires au total pour déployer la phase III avec 950 patients pour Lanifibranor dans la Nash dont les résultats pourraient tomber dans...

DYSFONCTION ÉRECTILE : KRANUS HEALTH BOUCLE UNE SÉRIE A DE 18,5 M€

L’augmentation de capital menée par les fonds parisiens Cap Horn et Future Positive Capital va permettre à la medtech allemande de déployer en France...

Prioriser les priorités : la recherche en santé face à ses enjeux

Franck Mouthon, nouveau directeur éxécutif de l'Agence de programmes de recherche en Santé de l’Inserm et Didier Samuel PDG de l’Inserm reviennent sur les...

Rebrain : 3,7 M€ pour enrichir l’offre et se déployer à l’international

Avec sa solution associant des algorithmes d'intelligence artificielle avancés à des séquences d'IRM, RebrAIn aide les neurochirurgiens à identifier les zones cible du cerveau...

15h Biotech Express

Caranx Medical, SpikImm

(Nice/Medtech/Cardiologie) - Caranx Medical réussit la première implantation au monde d'une valve cardiaque chez un animal avec assistance robotique. Cette opération a été réalisée...

MaaT Pharma, Phaxiam Therapeutics, Innate pharma, Cardiawave, KBI Biopharma

(Lyon/Biotech/Microbiome) – Pour MaaT Pharma (MAAT) les données de MaaT013 encouragent un essai pivot de Phase 3. Ce candidat utilisé pour traiter la maladie...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×