dimanche 16 juin 2024

1076-17-06-2024

[ihc-hide-content ihc_mb_type="show" ihc_mb_who="4,5,6,7" ihc_mb_template="-1" ][download id="207370"] [/ihc-hide-content]
41,00 
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

Genfit rachète Versantis pour 41,5M€ hors milestones

C’est une première opération de croissance externe menée par Genfit. La biopharma nordiste a repris Versantis, laboratoire suisse basé à Zurich, dont le candidat médicament le plus avancé (VS-01-ACLF) est prêt à entamer une phase 2. Ce produit cible la décompensation aiguë de la cirrhose (ACLF), une pathologie dans laquelle Genfit développe une autre molécule (nitazoxanide), actuellement en phase 1. L’ACLF connaît une prévalence particulière chez les diabétiques, et les obèses notamment, elle affiche un taux de mortalité de 23% à 74% sous 28 jours selon son degré d’avancement. La maladie ne dispose pas de solution médicamenteuse sur le marché.
Dans la corbeille, Versantis apporte deux autres produits : l’un, pédiatrique, est adressé contre le trouble du cycle de l’urée alors que l’autre cible l’encéphalopathie hépatique.

Le montant de l’opération s’élève à 40 MCHF  (environ 41,5M€) auxquels s’ajouteront éventuellement les milestones d’usage au gré de la réussite des passages cliniques. « Le portefeuille de Versantis est complémentaire à celui de Genfit.  Nous pensons qu’il existe d’importantes synergies et que cette acquisition accélérera le développement de plusieurs candidats-médicaments prometteurs dans des domaines aux besoins non-satisfaits », explique Pascal Prigent, le directeur général de Genfit.

Second trimestre 2023 important pour elafibranor

Spécialisée dans le développement de candidats médicaments dans les maladies chroniques du foie, Genfit concentre aujourd’hui ses recherches tant sur l’ACLF que sur les cholestases hépatiques. Dans cette dernière famille, le labo lillois devrait conduire un essai mondial de Phase 3 pour l’évaluation de l’elafibranor* chez les patients atteints de cholangite biliaire primitive (CBP) après un essai clinique de phase 2 aux données concluantes. Les résultats principaux devraient être publiés dans au cours du second trimestre 2023. 

En 2021, Genfit avait signé un accord de licence exclusif avec IPSEN pour développer, fabriquer et commercialiser elafibranor. En outre, Genfit travaille aussi sur une molécule (GNS561) contre le cholangiocarcinome suite à l’acquisition des droits exclusifs, dans cette indication, de Genoscience Pharma en 2021.
Mercredi dernier, la FDA a accordé la désignation « d’Orphan Drug » de stade clinique innovant à GNS5611 (ezurpimtrostat) de Genfit, un inhibiteur de Palmitoyl Protein Thioesterase-1 (PPT1) bloquant l’autophagie. Le cholangiocarcinome est un cancer rare du foie, qui apparaît plus fréquemment chez les personnes de plus de 50 ans. Il présente une mortalité élevée et des solutions de traitements limitées. Côté en bourse, Genfit affiche une hausse de 26% sur un an à 4,03€  contre 3,18€ l’an dernier à la même date.

Guillaume Mollaret

Exergue : “Le portefeuille de Versantis est complémentaire à celui de Genfit.” Pascal Prigent. 

Guillaume Mollaret

*Genfit a stoppé ses développement dans la NASH, ou maladie du foie gras, après l’échec de la phase 3  d’Elafiibranor dans cette pathologie. Dans cette pathologie, il lui reste son diagnostic sanguin (Nashnext, distribué par Labcorp).

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

Articles de la même catégorie

FOREPONT CAPITAL VEUT AIDER LES BIOTECHS ET MEDTECHS FRANÇAISES À TRAVERSER L’ATLANTIQUE

Créé aux États-Unis par Éric Attias en 2017, le fonds compte 13 entreprises en portefeuille et entend ouvrir un nouveau véhicule d'investissement l'an prochain.   Avec...

RÉVOLUTIONNER LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE

Au-delà des traitements actuels, plusieurs start-ups françaises développent aujourd’hui des thérapies prometteuses pour l’arthrose aussi bien pour la santé humaine que vétérinaire. À terme,...

ADCYTHERIX RÉUNIT 30 M€ DES SON AMORÇAGE

Cette biotech marseillaise est fondée par l'équipe qui a développé et vendu Emergence Therapeutics à Eli Lilly pour plus de 400 M€ en fin d'année...

IL FAUT SAUVER LE SOLDAT METEX

Cette affaire a fait l’adhésion par-delà les clivages. En effet, le ban et l’arrière-ban de la classe politique de la droite à la gauche...

ADVANCED BIODESIGN EN PHASE DE SÉDUIRE DES FONDS OU UN INDUSTRIEL

Advanced BioDesign franchit un cap avec des données prometteuses sur ABD-3001, dans la leucémie aigüe myéloïde. Pour poursuivre ses essais cliniques sur ses inhibiteurs...

HIGHLIFE : 10 MDS$ À PORTÉE DE MAIN

Un tour C à 50 M€ d’ici la fin de cette année ! C’est l’objectif révisé à la hausse pour la levée de fonds de Highlife...

NEUROCHIRURGIE : LE MINI-ROBOT DE ROBEAUTÉ SOUS LES FEUX DES PROJECTEURS

Tel une mini-fusée souple, Dot se déplace dans le cerveau, y compris dans les zones jusqu’alors inaccessibles. Il est capable d’y prélever des tissus,...

BIOPHTA SÉDUIT DES INDUSTRIELS ET ELAIA POUR SON AMORÇAGE

Développeuse d'un biopolymère délivrant une molécule contre le glaucome, la biotech parisienne bénéficie d'une procédure accélérée devant la FDA. Les biopolymères ont le vent...

CILCARE, SHIONOGI : OUIE DEAL !

15 M€ en upfront tout de suite, jusqu’à 400 M€ en paiements d’étapes et, en parallèle, une belle annonce à venir avec une série A...

15h Biotech Express

Santa Ana Bio, Foresite Capital, Avava

(États-Unis/Biotech/Immunologie) - Santa Ana Bio décroche un financement combiné de 168 M$ pour ses séries A et B. L'investisseur fondateur Versant Ventures mène le...

Phaxiam Therapeutics, Alzheon, Alida Biosciences, LEEM

(Lyon/Biotech/Infections ostéoarticulaires) - Phaxiam Therapeutics lance une augmentation de capital de 10 M€, extensible à 11,5 M€ pour soutenir son expansion et ses essais...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×