2.3 C
Paris
lundi 5 décembre 2022
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

GRAZIE JUDITH !

(BiotechFinances n°972 lundi 24 janv 2022)  Si la fin d’année fut mouvementée sur le plan sanitaire (arrivée d’Omicron, départ de Delta) que telluriques, d’autres mouvements tectoniques ont agité les entreprises de biotechnologie. Ainsi quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre le remaniement managérial au sein d’Onxeo. Nous avions bien eu quelques signaux : arrivée d’une nouvelle présidente, refonte des conseils scientifique et d’administration. Mais la communication du 3 janvier dernier, nous n’y étions pas préparés. Ainsi, Onxeo annonçait la nomination de Julien Miara à la tête de la société comme directeur général par intérim, sans mention d’un quelconque remplacement. Onxeo semble bien avoir inventé la génération spontanée des DG. En effet, dans ce communiqué laconique, voire sec, Madame Greciet, ancienne DG, n’était ni mentionnée, ni citée, ni a fortiori remerciée pour son passage dans la société. De là à imaginer que l’on aurait pu évoquer le travail accompli ! Bien sûr, il y a bien longtemps que nous avons quitté le monde de l’Ile aux Enfants ou des Bisounours et que comme tout un chacun nous affrontons la vie réelle.

Ainsi cette communication nous dit quelque chose sur l’état de la société, les délibérations et peut-être le nouveau style de management impulsé. Toutefois permettez-moi de dire que le modus operandi est à tout le moins choquant : nulle mention du prédécesseur de Mr Miara et a fortiori du travail effectué par Judith Greciet. Mais on peut faire preuve de tact ou au moins de savoir-vivre quand on emprunte même temporairement les souliers de quelqu’un. Car souvenons-nous de ce que Madame Greciet accompli à la direction d’Onxeo. Elle a levé des fonds, développé des produits, réalisé l’une des premières fusions de l’industrie biotech française entre Bioalliance Pharma et TopoTarget, puis racheté DNA Therapeutics offrant une nouvelle direction stratégique (les AsiDNA) à la société. Il nous semble donc bien cavalier d’effacer ainsi, sans un mot, une dizaine d’années d’engagement au service d’une société et d’un secteur au motif que le départ ne se serait peut-être pas aussi bien passé que l’on pouvait le supposer ou en raison de l’arrivée d’un investisseur avec certes des poches bien remplies et peut-être une volonté plus activiste que consensuelle. Mais les divergences d’opinion ne brident ni la considération, ni le respect. Aussi saluons donc l’une des personnes qui aura contribué au développement de notre industrie, lui disant simplement merci et en profitant de cette période de vœux pour lui souhaiter le meilleur.

Les articles

Hypertension artérielle pulmonaire : Alsymo veut lever 4 à 5 M€

Créée début septembre, Alsymo ambitionne de proposer un nouvel actif pour un traitement transformant de l’HTAP, centré sur les mécanismes de remodelage vasculaire pulmonaire....

Radiothérapie Flash & Souveraineté sanitaire 

Il est rare que l’Edito Eco de France Inter évoque les avancées biomédicales ou encore les nouvelles thérapies. Aussi qu’elle ne fut pas notre...

Ibionext crée un « top-up fund » pour muscler ses start-ups

Le fonds d’investissement français Ibionext, cofondateur des 6 sociétés de santé dans lesquelles il est impliqué, annonce la création de ce qu’il appelle un...

JEITO CONFIRME SA THÈSE AVEC NEOGENE VENDUE 320 M$ À ASTRAZENECA

La belle nouvelle est tombée en milieu de semaine pour les équipes de Rafaèle Tordjmann. AstraZeneca acquiert la néerlandaise Neogene pour un montant total...

Deeptech : Biomemory, 5 M€ pour des teraoctets à foison

C’est une pépite dans le stockage de données dans l’ADN. La deeptech francilienne Biomemory créée voici un peu plus d’un an vient d’annoncer cette...

Sensome parée pour les premières ventes

Déjà 30 patients recrutés dans son essai clinique dont le démarrage a eu lieu en plein covid en Australie qui doit en inclure 100...

L’essentiel de la semaine du 28 novembre au 2 décembre 2022

Monde           L’Américaine iECURE boucle un tour A-1 de 65 M$ codirigé par Novo Holdings et LYFE Capital avec une participation importante des historiques Versant Ventures...

MEDSENIC, BIOSENIC : L’ESSENTIEL, C’EST LE PATIENT

Le reverse merger opéré entre Medsenic et Bone Therapeutics qui devient BioSenic consolide le déploiement d’une phase 2 « ALLOB » dans le traitement...

On refait l’actu des Healthtechs avec Sabine Dandiguian – Épisode 2

Soyez prêts à partager une vision inspirante de l’actualité en santé et à explorer la planète healthtech à travers le regard particulier d’une investisseuse...

15h Biotech Express

Abscint, Noshaq, Qbic, Bactobio, Biocom, Vaxxel

A Liège, Abscint lève 1M€. Le tour est piloté par Noshaq et Qbic, soutenus par UZ Brussel et rejoints par les nouveaux investisseurs Kazoku...

Sparing Vision, MedinCell

Sparing Vision avance. Ce  spécialiste de la thérapie génique en ophtalmologie a obtenu l’autorisation de conduire son premier essai clinique avec SPVN06, aux Etats-Unis....

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page