2.8 C
Paris
mardi 6 décembre 2022
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

Il était une fois … en immuno-oncologie

(BIOTECHFINANCES N°971 Lundi 17 janvier 2022) « The Wild West of Checkpoint Inhibitor Development » ou l’Ouest Sauvage du développement des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire, voilà le titre d’une tribune du New England Journal of Medicine (NEJM). Elle n’est pas signée par un quelconque groupe d’activistes opposé à l’industrie pharmaceutique ou par des lobbyistes inquiets du prix des médicaments, mais bien par deux membres éminents du Centre d’Excellence en Oncologie de la FDA : Julia Beaver et Richard Pazdur. Cette structure issue du « 21st Century Cures Act » a pour but de faciliter le développement et l’examen clinique des produits oncologiques en réunissant des experts scientifiques dans tous les centres de produits de la FDA afin d’effectuer un examen accéléré des médicaments, des produits biologiques et des dispositifs.

Dans cet article, Beaver et Padzur, évoquent avec cette image de l’Ouest Sauvage, une sorte de zone frontière, de marchés par essence limitrophes, où les comportements loin d’être contrôlés seraient plutôt erratiques. Les auteurs évoquent, tout en la déplorant, la relative facilitée d’enregistrement « accélérée » de molécules (45 % des indications dans cette classe de PD(L)-1 ont emprunté la voie accélérée) ayant peu ou prou le même mécanisme avec des essais cliniques à bras unique, au motif que les essais traditionnels (randomisés, aveugles, contre placebo ou standard de traitement) ne donnent pas de bons résultats en immuno-oncologie. Le biais semble encore plus grave si l’on considère que les 7 anti-PD-1/PD-L1 enregistrés auprès de la FDA n’ont pas été comparés entre eux, afin de graduer leur efficacité. D’ailleurs, les composés actuellement en développement ne devraient pas l’être non plus. Une attitude qui ouvre la porte à une concurrence féroce sur les indications puisque pas moins de 85 indications en cancérologie sont suivies dans plus de 2 000 essais cliniques.

Entente sur les prix ?

Mais il est un lieu où la férocité des industriels s’exprime moins, c’est au niveau des prix, puisque les nouveaux traitements se vendent à des prix identiques sinon supérieurs pour des améliorations thérapeutiques parfois marginales. Certaines personnes mal intentionnées pourraient y voir une sorte d’accord tacite livrant le marché de l’immuno-oncologie à quelques grands laboratoires avec pour maxime marketing « Vae Victis ! », (Malheur aux vaincus !) selon Brennus. Des possibilités de combinaison rendent parfois moins amère cette défaite annoncée. Toutefois, il semble que la FDA soit déjà en train de revoir plusieurs approbations « accélérées » en suspens à l’aune de ces interrogations puisque l’ODAC (Oncologic Drugs Advisory Committee) a repoussé sine die une dizaine de ces demandes pour des motifs allant d’une faible efficacité à des procédures d’enregistrement régulières et non plus accélérées.

Les articles

Hypertension artérielle pulmonaire : Alsymo veut lever 4 à 5 M€

Créée début septembre, Alsymo ambitionne de proposer un nouvel actif pour un traitement transformant de l’HTAP, centré sur les mécanismes de remodelage vasculaire pulmonaire....

Radiothérapie Flash & Souveraineté sanitaire 

Il est rare que l’Edito Eco de France Inter évoque les avancées biomédicales ou encore les nouvelles thérapies. Aussi qu’elle ne fut pas notre...

Ibionext crée un « top-up fund » pour muscler ses start-ups

Le fonds d’investissement français Ibionext, cofondateur des 6 sociétés de santé dans lesquelles il est impliqué, annonce la création de ce qu’il appelle un...

JEITO CONFIRME SA THÈSE AVEC NEOGENE VENDUE 320 M$ À ASTRAZENECA

La belle nouvelle est tombée en milieu de semaine pour les équipes de Rafaèle Tordjmann. AstraZeneca acquiert la néerlandaise Neogene pour un montant total...

Deeptech : Biomemory, 5 M€ pour des teraoctets à foison

C’est une pépite dans le stockage de données dans l’ADN. La deeptech francilienne Biomemory créée voici un peu plus d’un an vient d’annoncer cette...

Sensome parée pour les premières ventes

Déjà 30 patients recrutés dans son essai clinique dont le démarrage a eu lieu en plein covid en Australie qui doit en inclure 100...

L’essentiel de la semaine du 28 novembre au 2 décembre 2022

Monde           L’Américaine iECURE boucle un tour A-1 de 65 M$ codirigé par Novo Holdings et LYFE Capital avec une participation importante des historiques Versant Ventures...

MEDSENIC, BIOSENIC : L’ESSENTIEL, C’EST LE PATIENT

Le reverse merger opéré entre Medsenic et Bone Therapeutics qui devient BioSenic consolide le déploiement d’une phase 2 « ALLOB » dans le traitement...

On refait l’actu des Healthtechs avec Sabine Dandiguian – Épisode 2

Soyez prêts à partager une vision inspirante de l’actualité en santé et à explorer la planète healthtech à travers le regard particulier d’une investisseuse...

15h Biotech Express

Abscint, Noshaq, Qbic, Bactobio, Biocom, Vaxxel

A Liège, Abscint lève 1M€. Le tour est piloté par Noshaq et Qbic, soutenus par UZ Brussel et rejoints par les nouveaux investisseurs Kazoku...

Sparing Vision, MedinCell

Sparing Vision avance. Ce  spécialiste de la thérapie génique en ophtalmologie a obtenu l’autorisation de conduire son premier essai clinique avec SPVN06, aux Etats-Unis....

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page