19.5 C
Paris
mardi 26 septembre 2023
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

Les vaccins COVID : prophylactique ou thérapeutique grande échelle

Alors que la troisième dose sévit, qu’un nouveau mutant venu d’Afrique australe fait plus que pointé son nez, puisqu’il a semble-t-il débarqué en Grande-Bretagne, nous nous sommes posé la question à propos de cette vaccination qui provoque inquiétudes, hésitations, atermoiements et rejets. Un vaccin, selon certaines définitions, est une préparation biologique administrée à un organisme vivant pour y stimuler son système immunitaire. Nous sommes parfaitement dans le scope de cette définition. Mais nous avions pris l’habitude d’associer cette stimulation à l’idée d’une protection contre l’agent infectieux. Alors que ce n’est pas toujours le cas avec ces nouveaux vaccins anti-COVID-19, qui vous empêchent de faire des formes graves de cette pathologie tout en vous laissant contaminé et contaminant.

Voilà donc un concept qui bouscule nos certitudes et peut très certainement nourrir des idées confuses, parfois même complotistes. En effet, avec cette approche, nous nous sommes un peu éloignés du vaccin prophylactique pour entrer dans le champ du vaccin thérapeutique (molécule donnée quand le patient est malade). Et même, ce n’est pas tout à fait le cas puisque les personnes vaccinées ne sont pas, dans leur grande majorité, atteinte de COVID-19. Mais si elles venaient à déclencher la maladie, elles seraient préservées d’où la notion de vaccin. Alors surgit la vaccination des enfants, qui soulève un vrai problème, puisqu’elle est perçue et voulue comme prophylactique envers les personnes les plus faibles ou non vaccinées. Et voilà nous ajoutons une couche de complexité supplémentaire dans un débat déjà bien abscons. D’ailleurs, nous avions déjà réalisé la même entorse à la notion de prophylaxie du vaccin avec le fameux Gardasil, supposé protéger les filles dès leur plus jeune âge contre un cancer qui peut être induit par des relations sexuelles qui pour la plupart des vaccinées ne se dérouleront que dans plusieurs années.

On voit donc que le concept de vaccination s’est fortement déplacé durant ces dernières années et que la relation à cet acte s’est aussi profondément modifiée entre les antivax, qui pour des motifs sociaux, sociétaux, sanitaires ou scientifiques s’y opposent. De plus la pathologie elle-même n’est pas perçue avec clarté aussi bien par le milieu scientifique qui pour ne pas perdre la main publie trop rapidement poussé par les médias avides d’infos et les maisons d’édition scientifique avides de dividendes, que par le milieu politique, qui s’interroge sur la meilleure façon d’utiliser nos inquiétudes.

Les articles

L’argent caché des universités

Nous ne pouvions décemment passer à côté de la charge que viennent de subir les universités françaises. En effet, lors d’une interview avec HugoDécrypte,...

Le « baby boom » de la fertilité

Depuis la première fécondation in vitro réussie, il y a quarante-cinq ans, les technologies de la procréation n’ont que relativement peu avancé par rapport...

AbolerIS Pharma déploie son first in class

Quatre ans après sa création, la biotech nantaise AbolerIS Pharma vient de boucler une levée de 27,3 M€. Cette enveloppe va lui permettre d’accélérer le...

Medtech : Etisense accélère aux États-Unis grâce à Harvard Bioscience

  La société spin-off de l'Université Grenoble Alpes commercialise un gilet connecté permettant de réduire le nombre d'animaux utilisés lors d'essais précliniques. C'est un tout...

L’essentiel de la semaine du 18 au 22 Septembre 2023

Monde           (Suisse/PharmaBiotech/Oncologie) - Debiopharm passe un accord exclusif d'option et de licence avec SunRock Biopharma en Espagne qui se consacre au développement d'anticorps ciblés...

OXFORD BIOMEDICA ABL EUROPE : LES FACETTES MULTIPLES D’UN ACCORD PROMETTEUR  

Thierry Van Nieuwenhove, CEO d’ABL Europe revient sur l’annonce de l’accord en cours qui devrait voir ABL Europe passer sous pavillon britannique après sa...

SHANGHAÏ, OR NOT SHANGHAÏ

Comme tous les ans, le 15 août, tombe avec une régularité de métronome le « classement de Shanghaï ». Cette coïncidence temporelle avec l’une des...

POUMON L’IA PRÉDIT JUSTE

Grâce à l’IA, la deeptech lyonnaise Novadiscovery, pionnière dans la simulation d'essais cliniques in silico grâce à sa plateforme “ Jinkō ” et les Hospices Civils...

PIERRE FABRE SE RENFORCE UN PEU PLUS CONTRE LE CANCER DU POUMON

Le troisième groupe pharmaceutique hexagonal annonce l'acquisition d'une biotech suisse dont l'anticorps monoclonal doit entrer en phase I l'an prochain. Les Laboratoires Pierre Fabre...

15h Biotech Express

SeaBeLife, PASQAL, Qubit Pharmaceuticals, Lys Therapeutics, SparingVision

(Roscoff/Biotech/Mort cellulaire) - SeaBeLife lève 1,2 M€ pour son extension d’amorçage (1,6 M€ en 2020) auprès du fonds iXLife et des historiques Breizh Angels,...

Valneva, Argobio, Crucible Therapeutics, Northern Gritstone

(Saint Herblain/Biotech/Vaccins) - Valneva (VLA) signe un contrat de 32M$ avec le Département américain de la défense (DoD) pour la fourniture de son vaccin...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page