9.4 C
Paris
mardi 5 mars 2024
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

Les vaccins COVID : prophylactique ou thérapeutique grande échelle

Alors que la troisième dose sévit, qu’un nouveau mutant venu d’Afrique australe fait plus que pointé son nez, puisqu’il a semble-t-il débarqué en Grande-Bretagne, nous nous sommes posé la question à propos de cette vaccination qui provoque inquiétudes, hésitations, atermoiements et rejets. Un vaccin, selon certaines définitions, est une préparation biologique administrée à un organisme vivant pour y stimuler son système immunitaire. Nous sommes parfaitement dans le scope de cette définition. Mais nous avions pris l’habitude d’associer cette stimulation à l’idée d’une protection contre l’agent infectieux. Alors que ce n’est pas toujours le cas avec ces nouveaux vaccins anti-COVID-19, qui vous empêchent de faire des formes graves de cette pathologie tout en vous laissant contaminé et contaminant.

Voilà donc un concept qui bouscule nos certitudes et peut très certainement nourrir des idées confuses, parfois même complotistes. En effet, avec cette approche, nous nous sommes un peu éloignés du vaccin prophylactique pour entrer dans le champ du vaccin thérapeutique (molécule donnée quand le patient est malade). Et même, ce n’est pas tout à fait le cas puisque les personnes vaccinées ne sont pas, dans leur grande majorité, atteinte de COVID-19. Mais si elles venaient à déclencher la maladie, elles seraient préservées d’où la notion de vaccin. Alors surgit la vaccination des enfants, qui soulève un vrai problème, puisqu’elle est perçue et voulue comme prophylactique envers les personnes les plus faibles ou non vaccinées. Et voilà nous ajoutons une couche de complexité supplémentaire dans un débat déjà bien abscons. D’ailleurs, nous avions déjà réalisé la même entorse à la notion de prophylaxie du vaccin avec le fameux Gardasil, supposé protéger les filles dès leur plus jeune âge contre un cancer qui peut être induit par des relations sexuelles qui pour la plupart des vaccinées ne se dérouleront que dans plusieurs années.

On voit donc que le concept de vaccination s’est fortement déplacé durant ces dernières années et que la relation à cet acte s’est aussi profondément modifiée entre les antivax, qui pour des motifs sociaux, sociétaux, sanitaires ou scientifiques s’y opposent. De plus la pathologie elle-même n’est pas perçue avec clarté aussi bien par le milieu scientifique qui pour ne pas perdre la main publie trop rapidement poussé par les médias avides d’infos et les maisons d’édition scientifique avides de dividendes, que par le milieu politique, qui s’interroge sur la meilleure façon d’utiliser nos inquiétudes.

Les articles

Interview de Jacques-Bernard Taste – Healthtech Accelerations Summit 2024

Venez fêter les 25 ans de BiotechFinances en participant au Healthtech Accelerations Summit, le 27 Juin 2024 à Lyon Une rencontre mythique entre ceux qui...

OSE-230 : le bébé blockbuster qui a séduit AbbVie

Un partenariat industriel de plus de 713 M$ pour OSE Immunotherapeutics (OSE) qui en a déjà deux autres en cours avec Boehringer Ingelheim et Veloxis...

Biomunex prend le contrôle de ses anticorps spécialisés en immuno-oncologie

La biopharma française Biomunex Pharmaceuticals annoncera, lundi 4 mars, la signature d’un accord exclusif de licence et d’exploitation avec l’Institut Curie, en vue d’obtenir...

L’essentiel de la semaine du 26 au 29 février 2024

Monde (Suisse/Biotech/maladies inflammatoires) - La FDA et l'Agence européenne des médicaments soutiennent à l'unanimité l'approche proposée par MoonLake Immunotherapeutics pour faire progresser son programme de...

PulseSight entre dans la lumière avec des actifs avancés contre la DMLA

La vie des biotechs n’est pas un long fleuve tranquille, mais dans certains cas la résurrection des actifs réamorcés montre que rien n’est jamais...

Peptinov : 2 phases 2 et un tour qui vient !

Les résultats positifs de phase 1 et sa dernière levée de fonds vont permettre à la biotech fondée en 2009 de poursuivre le développement...

 VALSE HÉSITATION 

904,2 millions d’euros, voilà le montant de l’enveloppe de crédits pour la recherche qui a été rayée d’un trait de plume jeudi 22 février, par...

Avatar se rêve en « Pixar » de l’imagerie médicale

Capable de transformer en quelques secondes des images médicales en « jumeau numérique » d’un patient, la medtech franco-américaine lève 5 M€ en amorçage pour...

Programme des webinaires

Nous mettons à jour régulièrement le programme, un mail vous sera envoyé à chaque nouveau webinaire programmé ! Qui ? Quand ? Où ? Trois entrepreneurs, trois entreprises,...

15h Biotech Express

RDS, Exonate, TME Pharma, MaaT Pharma, Transgene

(Strasbourg/Medtech/Monitoring) – RDS veut boucler un tour A courant 2024 notamment pour soutenir ses efforts de commercialisation en Europe de MultiSense qui vient d'obtenir...

BioNTech

(Etats-Unis Allemagne/Biotech/Vaccin) – Lancement d’un recours collectif contre BioNTech, l'entreprise qui a co-développé le vaccin COVID-19 avec Pfizer. Cette « class action », pilotée...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×