3.8 C
Paris
dimanche 4 décembre 2022
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

Les vaccins COVID : prophylactique ou thérapeutique grande échelle

Alors que la troisième dose sévit, qu’un nouveau mutant venu d’Afrique australe fait plus que pointé son nez, puisqu’il a semble-t-il débarqué en Grande-Bretagne, nous nous sommes posé la question à propos de cette vaccination qui provoque inquiétudes, hésitations, atermoiements et rejets. Un vaccin, selon certaines définitions, est une préparation biologique administrée à un organisme vivant pour y stimuler son système immunitaire. Nous sommes parfaitement dans le scope de cette définition. Mais nous avions pris l’habitude d’associer cette stimulation à l’idée d’une protection contre l’agent infectieux. Alors que ce n’est pas toujours le cas avec ces nouveaux vaccins anti-COVID-19, qui vous empêchent de faire des formes graves de cette pathologie tout en vous laissant contaminé et contaminant.

Voilà donc un concept qui bouscule nos certitudes et peut très certainement nourrir des idées confuses, parfois même complotistes. En effet, avec cette approche, nous nous sommes un peu éloignés du vaccin prophylactique pour entrer dans le champ du vaccin thérapeutique (molécule donnée quand le patient est malade). Et même, ce n’est pas tout à fait le cas puisque les personnes vaccinées ne sont pas, dans leur grande majorité, atteinte de COVID-19. Mais si elles venaient à déclencher la maladie, elles seraient préservées d’où la notion de vaccin. Alors surgit la vaccination des enfants, qui soulève un vrai problème, puisqu’elle est perçue et voulue comme prophylactique envers les personnes les plus faibles ou non vaccinées. Et voilà nous ajoutons une couche de complexité supplémentaire dans un débat déjà bien abscons. D’ailleurs, nous avions déjà réalisé la même entorse à la notion de prophylaxie du vaccin avec le fameux Gardasil, supposé protéger les filles dès leur plus jeune âge contre un cancer qui peut être induit par des relations sexuelles qui pour la plupart des vaccinées ne se dérouleront que dans plusieurs années.

On voit donc que le concept de vaccination s’est fortement déplacé durant ces dernières années et que la relation à cet acte s’est aussi profondément modifiée entre les antivax, qui pour des motifs sociaux, sociétaux, sanitaires ou scientifiques s’y opposent. De plus la pathologie elle-même n’est pas perçue avec clarté aussi bien par le milieu scientifique qui pour ne pas perdre la main publie trop rapidement poussé par les médias avides d’infos et les maisons d’édition scientifique avides de dividendes, que par le milieu politique, qui s’interroge sur la meilleure façon d’utiliser nos inquiétudes.

Les articles

Hypertension artérielle pulmonaire : Alsymo veut lever 4 à 5 M€

Créée début septembre, Alsymo ambitionne de proposer un nouvel actif pour un traitement transformant de l’HTAP, centré sur les mécanismes de remodelage vasculaire pulmonaire....

Radiothérapie Flash & Souveraineté sanitaire 

Il est rare que l’Edito Eco de France Inter évoque les avancées biomédicales ou encore les nouvelles thérapies. Aussi qu’elle ne fut pas notre...

Ibionext crée un « top-up fund » pour muscler ses start-ups

Le fonds d’investissement français Ibionext, cofondateur des 6 sociétés de santé dans lesquelles il est impliqué, annonce la création de ce qu’il appelle un...

JEITO CONFIRME SA THÈSE AVEC NEOGENE VENDUE 320 M$ À ASTRAZENECA

La belle nouvelle est tombée en milieu de semaine pour les équipes de Rafaèle Tordjmann. AstraZeneca acquiert la néerlandaise Neogene pour un montant total...

Deeptech : Biomemory, 5 M€ pour des teraoctets à foison

C’est une pépite dans le stockage de données dans l’ADN. La deeptech francilienne Biomemory créée voici un peu plus d’un an vient d’annoncer cette...

Sensome parée pour les premières ventes

Déjà 30 patients recrutés dans son essai clinique dont le démarrage a eu lieu en plein covid en Australie qui doit en inclure 100...

L’essentiel de la semaine du 28 novembre au 2 décembre 2022

Monde           L’Américaine iECURE boucle un tour A-1 de 65 M$ codirigé par Novo Holdings et LYFE Capital avec une participation importante des historiques Versant Ventures...

MEDSENIC, BIOSENIC : L’ESSENTIEL, C’EST LE PATIENT

Le reverse merger opéré entre Medsenic et Bone Therapeutics qui devient BioSenic consolide le déploiement d’une phase 2 « ALLOB » dans le traitement...

On refait l’actu des Healthtechs avec Sabine Dandiguian – Épisode 2

Soyez prêts à partager une vision inspirante de l’actualité en santé et à explorer la planète healthtech à travers le regard particulier d’une investisseuse...

15h Biotech Express

Sparing Vision, MedinCell

Sparing Vision avance. Ce  spécialiste de la thérapie génique en ophtalmologie a obtenu l’autorisation de conduire son premier essai clinique avec SPVN06, aux Etats-Unis....

AC Immune, Janssen pharmaceuticals, Sensome, Sensorion, iEcure

Un pas de plus contre alzheimer. La biotech suisse AC Immune (ACIU) et Janssen Pharmaceuticals s'entendent sur la sélection pour un développement ultérieur du...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page