2.3 C
Paris
lundi 5 décembre 2022
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

Nervosave défie la CMT1A

(BiotechFinances n° 976 du lundi 21 février 2022) 30 M€ avant septembre prochain ! C’est l’objectif du tour A que prépare Nervosave dont l’ambition affichée est de devenir « un leader mondial dans le domaine des maladies du système nerveux périphérique d’ici 5 ans ». Cette jeune biotech montpelliéraine, créée en novembre 2021 déploie une thérapie génique à base d’AAV pour traiter les patients souffrant de la maladie de Charcot-Marie-Tooth (CMT 1A) et d’autres neuropathies démyélinisantes acquises. Elle a bénéficié du soutien de la SATT AxLR, de la région Occitanie et du Business & Innovation Centre (BIC) de Montpellier et s’est ainsi assurée, dans un premier temps, un financement de l’ordre de 530 K€. Actuellement en recherche de CEO – de préférence un américain – elle est aujourd’hui co-pilotée par Nicolas Tricaud l’un des scientifiques internationaux de pointe dans le domaine de référence de la société et Catherine Beaumard co-fondatrice. Parallèlement, elle a intégré une recrue de choix, Daniel Cohen (ex Pharnext) qui intervient au board en tant que conseiller non exécutif. « C’est un atout précieux pour nous en raison de son expérience et des réseaux dont il dispose », confie Nicolas Tricaud qui ajoute : « il sera un véritable accélérateur pour le design des essais cliniques à venir ».

La cible américaine

L’injection de la thérapie génique de Nervosave se fait dans le nerf et non dans le muscle, ce qui différencie son approche de celle de ses concurrents potentiels dont Sarepta. « Nous introduisons directement notre molécule « médicament » dans les cellules de Schwann du nerf qui forment la gaine de myéline entourant les fibres nerveuses », précise Nicolas Tricaud. « Grâce à notre traitement, nous espérons guérir nos patients et leur apporter une vraie solution car, pour l’heure, les options existantes permettent seulement de mieux vivre avec la maladie », conclut-il.

La levée en cours pour laquelle sont sollicités des investisseurs français, européens et américains devrait permettre à Nervosave de faire progresser son candidat phare NVO-101 jusqu’à la fin de la phase 1/2. Après quoi, l’entreprise compte sur un accord de licence.  En attendant, Nervosave est en cours de sélection de sa future CDMO – probablement un prestataire américain – qui devrait consommer pratiquement 2/3 de la levée de fonds à venir pour la production des lots cliniques. La biotech prépare par ailleurs un meeting B pré-IND auprès de la FDA, les Etats-Unis représentant son marché cible.

Chiffres

3 millions 

de personnes affectées par les maladies de Charcot-Marie-Tooth dans le monde.

23 000  

patients CMT 1A existants à traiter aux Etats-Unis et en Europe.

4 000   

nouveaux patients CMT 1A déclarés chaque année aux Etats-Unis et en Europe.

 

Les articles

Hypertension artérielle pulmonaire : Alsymo veut lever 4 à 5 M€

Créée début septembre, Alsymo ambitionne de proposer un nouvel actif pour un traitement transformant de l’HTAP, centré sur les mécanismes de remodelage vasculaire pulmonaire....

Radiothérapie Flash & Souveraineté sanitaire 

Il est rare que l’Edito Eco de France Inter évoque les avancées biomédicales ou encore les nouvelles thérapies. Aussi qu’elle ne fut pas notre...

Ibionext crée un « top-up fund » pour muscler ses start-ups

Le fonds d’investissement français Ibionext, cofondateur des 6 sociétés de santé dans lesquelles il est impliqué, annonce la création de ce qu’il appelle un...

JEITO CONFIRME SA THÈSE AVEC NEOGENE VENDUE 320 M$ À ASTRAZENECA

La belle nouvelle est tombée en milieu de semaine pour les équipes de Rafaèle Tordjmann. AstraZeneca acquiert la néerlandaise Neogene pour un montant total...

Deeptech : Biomemory, 5 M€ pour des teraoctets à foison

C’est une pépite dans le stockage de données dans l’ADN. La deeptech francilienne Biomemory créée voici un peu plus d’un an vient d’annoncer cette...

Sensome parée pour les premières ventes

Déjà 30 patients recrutés dans son essai clinique dont le démarrage a eu lieu en plein covid en Australie qui doit en inclure 100...

L’essentiel de la semaine du 28 novembre au 2 décembre 2022

Monde           L’Américaine iECURE boucle un tour A-1 de 65 M$ codirigé par Novo Holdings et LYFE Capital avec une participation importante des historiques Versant Ventures...

MEDSENIC, BIOSENIC : L’ESSENTIEL, C’EST LE PATIENT

Le reverse merger opéré entre Medsenic et Bone Therapeutics qui devient BioSenic consolide le déploiement d’une phase 2 « ALLOB » dans le traitement...

On refait l’actu des Healthtechs avec Sabine Dandiguian – Épisode 2

Soyez prêts à partager une vision inspirante de l’actualité en santé et à explorer la planète healthtech à travers le regard particulier d’une investisseuse...

15h Biotech Express

Abscint, Noshaq, Qbic, Bactobio, Biocom, Vaxxel

A Liège, Abscint lève 1M€. Le tour est piloté par Noshaq et Qbic, soutenus par UZ Brussel et rejoints par les nouveaux investisseurs Kazoku...

Sparing Vision, MedinCell

Sparing Vision avance. Ce  spécialiste de la thérapie génique en ophtalmologie a obtenu l’autorisation de conduire son premier essai clinique avec SPVN06, aux Etats-Unis....

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page