mardi 16 juillet 2024
spot_img

1079-15-07-2024

[ihc-hide-content ihc_mb_type="show" ihc_mb_who="4,5,6,7" ihc_mb_template="-1" ][download id="207547"][/ihc-hide-content]
41,00 
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

ONCODESIGN : RELOAD OU RESET ?

(BiotechFinances n°994 lundi 18 juillet 2022) Il y a 27 ans, en 1995, Oncodesign faisait son entrée dans le paysage pharmaceutique et biotechnologique français, devenant rapidement une sorte de passage obligatoire pour tous ceux qui souhaitaient développer et tester de petites molécules chimiques ou des grosses molécules biologiques dans le cancer. Après de multiples transformations organisationnelles et une aventure boursière, Oncodesign a annoncé la scission du groupe en deux entités : Oncodesign Services (ODS) et Oncodesign Precision Medecine (OPM). ODS, qui intègre majoritairement l’activité Services ou CRO, passerait sous contrôle du fonds Edmond de Rothschild Equity, avant de quitter la cote, tandis que OPM poursuivait son chemin sur Euronext. En soi cette nouvelle nous laisse avec des sentiments mitigés. Certainement très heureux pour les équipes d’Oncodesign qui est valorisée dans cette opération, 100 M€, soit 3,33x le dernier CA de l’activité CRO-Services, des métriques pas très éloignés de ceux de la profession (cf. Objective Capital Partners, Q3 2020). Ce qui en fait une belle opération financière. Toutefois, il peut nous rester une légère amertume, de ne jamais savoir si Oncodesign était en capacité d’atteindre son objectif de 50 M€ de CA. Sommes-nous passé à côté d’un « Evotec » à la française ? Par ailleurs, se pose la question de l’appétence extraordinaire du Private Equity pour les CRO, les faisant se précipiter sur les opportunités dans le secteur et les poussant même parfois à s’entredéchirer (rachat de PRA). Plusieurs explications sont possibles. Le secteur des CRO est constamment en phase de consolidation avec de nombreuses opportunités de build-up (le build-up étant le quotidien des fonds de PE). En face, l’industrie pharmaceutique et bientôt la biopharmacie, qui sont dans la logique du one-stop-shop (un acteur proposant le plus de services possibles pouvant déboucher sur un contrat unique et pluriannuel), sont l’autre force motrice de cette course à la taille. Un autre argument pourrait être que le marché des CRO représente une exposition à la santé et à sa R&D dans un cadre infiniment moins risqué que celui des biotechnologies ou encore des laboratoires pharmaceutiques. En effet, une plateforme de services aux revenus récurrents apparaîtra toujours plus attractive qu’une activité de découvertes soumise aux aléas non seulement économiques mais aussi technologiques et humains. D’ailleurs dans le deal proposé par Elyan Partners, il ne semble pas y avoir de prise de participation de leur part dans OPM, outil de développement de molécules propriétaires dont la rémunération ultime, en cas d’alignement des planètes, devrait être bien supérieur à toutes les activités de services.

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

Articles de la même catégorie

SCIRHOM : 63 M€ ET DES MILLIARDS EN VUE

SciRhom avait prévu de lever entre 20 et 25 M€ mais finalement les investisseurs se sont accordés pour un tour A beaucoup plus conséquent et...

DUBAÏ : NOUVEAU BOSTON DU MOYEN ORIENT ?

Représenté en force à l’occasion du salon VivaTech, Dubaï entend être le phare de la biotech au Moyen-Orient. Majed Al Suwaidi et Marwan Abdulaziz...

OVERSEED : 6,7 M€ POUR LE PIONNIER FRANÇAIS DU CANNABIS MÉDICAL

Cette série A va permettre à la Biotech de finaliser le développement de ses produits issus du cannabis médical pour être la première à...

ÉPIGÉNÉTIQUE, L’AUTRE CODE

Les documents relatifs à la réunion du comité consultatif sur le donanemab d'Eli Lilly sont arrivés, révélant plusieurs préoccupations de la FDA concernant les...

RÉSEAU SATT : OBJECTIF +50 % DE MATURATION D’ICI 2027

Le Réseau SATT, composé de 13 entités, renouvelle son bureau et place à sa tête Xavier Apolinarski, actuel président de la SATT Paris-Saclay. L’occasion...

GENFIT POURQUOI SI PEU D’INTÉRÊT BOURSIER ? 

En juin dernier, la FDA décidait d’approuver dans une procédure accélérée, l’Iqirvo de Genfit (elafibranor) et de son partenaire Ipsen pour le traitement de...

COMPTES RENDUS DES TABLES RONDES DE LA PREMIÈRE ÉDITION DU HEALTHTECH ACCÉLÉRATIONS SUMMIT 1

HEALTHTECH ACCÉLÉRATIONS SUMMIT 1  180 participants pour notre premier Healthtech Accelerations Summit placé sous le marrainage de Laurence Tiennot-Herment présidente de l’AFM Téléthon. De l’aveux...

ANDZONBIO S’INSTALLE DANS LA ZONE DE PERFORMANCE DES START-UP BUILDERS

La tendance, ces derniers temps, est au package conjoint de séries A + B d’envergure (1). À quelques jours d’intervalle, les Américaines Santa Ana...

Baromètre de l’attractivité pour les entreprises du médicament : la France doit faire mieux !

Les entreprises du médicament regroupées dans le LEEM ont publié le 18 juin leur baromètre annuel sur l’attractivité de la France réalisé par Roland...

15h Biotech Express

Asceneuron, Sofinnova Partners, SamanTree Medical, CatalYm, Jeito Capital, Digestiva

(Suisse États-Unis/Biotech/Maladies neurodégénératives) – Asceneuron finalise une série C sursouscrite de 100 M$ menée par Novo Holdings suivi de EQT Life Sciences - LSP...

Poxel, AusperBio, Amolyt Pharma, Sensorion

(Lyon/Biotech/Maladies métaboliques) - Poxel (POXEL) présente ses résultats financiers pour le deuxième trimestre et le premier semestre 2024 et annonce le report de son...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×