mardi 16 juillet 2024
spot_img

1079-15-07-2024

[ihc-hide-content ihc_mb_type="show" ihc_mb_who="4,5,6,7" ihc_mb_template="-1" ][download id="207547"][/ihc-hide-content]
41,00 
0,00 €

Votre panier est vide.

SeaBeLife veut débloquer 8,6M€ pour bloquer la nécrose cellulaire

La jeune biotech bretonne SeaBeLife compte creuser l’écart en développant des candidats médicaments destinés à bloquer la nécrose cellulaire dans les pathologies aiguës du foie et du rein et au-delà pour les maladies neurodégénératives et oculaires. Elle a déjà levé 2,5 M€ en capital et aides financières depuis sa création en 2019 et elle vient de collecter 1,37 M€ dans le cadre du plan deeptech auprès de Bpifrance, dont 959 K€ en avances récupérables et 411 K€ en subventions. Le montant total sera libéré en trois étapes. Le premier tiers a été délivré à la signature de la transaction. Une seconde tranche sera versée fin 2022 mais elle est conditionnée à des milestones techniques et à une levée de fonds d’un minimum de 3M€ pour l’entreprise. Et enfin, le dernier versement sera effectué en fin de programme prévu en mai 2024. « Nous sommes déjà en piste pour une levée de fonds de 8,6 M€ qui viendra s’ajouter au financement de Bpifrance, » nous a confié Morgane Rousselot, Pdg de SeaBelife. « Nous allons rentrer dans nos premières discussions avec des venture capitalistes ou des fonds corporate qui financent de la préclinique règlementaire et des phases cliniques 1. »

L’intoxication au paracétamol en ligne de mire

SeaBeLife dispose d’un portefeuille de plus de 50 molécules pertinentes et actives biologiquement ayant la spécificité unique d’inhiber deux formes de mort cellulaire régulées activées dans des conditions pathologiques (necroptose et ferroptose). Cette approche polypharmacologique est un vrai critère de différenciation par rapport à nombre de ses compétiteurs. L’entreprise dans sa quête de financements a toutefois choisi de se concentrer sur des pathologies aiguës du foie dans lesquelles elle a généré ses meilleures preuves d’efficacité. « Nous ciblons l’hepatotoxicité d’origine médicamenteuse et à titre principal sur l’intoxication au paracétamol, » nous a indiqué Morgane Rousselot. « A ce stade, nous avons sélectionné une molécule lead et nous devrions pouvoir démarrer les études de toxicité et de safety précliniques d’ici cet été. Ce qui nous laisse envisager, si tout se passe bien, le démarrage d’un essai clinique de phase I fin 2023, début 2024. » Le chemin est tracé et la pathologie ciblée étant classée maladie orpheline devrait permettre à l’entreprise de gagner en rapidité et en facilité d’exécution pour certaines étapes règlementaires. « Notre volonté est d’élargir après coup le recrutement des patients sur tous les types d’hépatotoxicité dans lesquelles nous aurons un mécanisme d’action de type necroptose ou ferroptose, » souligne Morgane Rousselot. Reste à trouver les investisseurs qui viendront rejoindre les business angels de la première heure (1). De quoi faire avancer le candidat phare mais aussi les autres pistes de SeaBelife qui a déjà priorisé la DMLA sèche comme seconde indication ciblée dans son pipeline avant les pathologies aiguës du rein et du cerveau.

(1). Breiz angels, Angels santé, BADGE, Welike, Ava capital.

Photo cover : Morgane Rousselot ©David-LevronBrest-metropole.

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

Les articles

SCIRHOM : 63 M€ ET DES MILLIARDS EN VUE

SciRhom avait prévu de lever entre 20 et 25 M€ mais finalement les investisseurs se sont accordés pour un tour A beaucoup plus conséquent et...

DUBAÏ : NOUVEAU BOSTON DU MOYEN ORIENT ?

Représenté en force à l’occasion du salon VivaTech, Dubaï entend être le phare de la biotech au Moyen-Orient. Majed Al Suwaidi et Marwan Abdulaziz...

OVERSEED : 6,7 M€ POUR LE PIONNIER FRANÇAIS DU CANNABIS MÉDICAL

Cette série A va permettre à la Biotech de finaliser le développement de ses produits issus du cannabis médical pour être la première à...

ÉPIGÉNÉTIQUE, L’AUTRE CODE

Les documents relatifs à la réunion du comité consultatif sur le donanemab d'Eli Lilly sont arrivés, révélant plusieurs préoccupations de la FDA concernant les...

L’essentiel de la semaine du 8 au 12 juillet 2024

Monde  (Pays-Bas/Biotech/Oncologie) - Pan Cancer T boucle une extension d’amorçage de 4,25 M€ avec InnovationQuarter suivi de Herk Ventures, Thuja Capital, Swanbridge Capital et Erasmus MC...

RÉSEAU SATT : OBJECTIF +50 % DE MATURATION D’ICI 2027

Le Réseau SATT, composé de 13 entités, renouvelle son bureau et place à sa tête Xavier Apolinarski, actuel président de la SATT Paris-Saclay. L’occasion...

L’essentiel de la semaine du 1 au 5 juillet 2024

Monde  (Grande-Bretagne/Biotech/Thérapie génique ophtalmique) - Beacon Therapeutics boucle une série B de 170 M$ pilotée par Forbion suivi des historiques Syncona Limited et Oxford Science...

GENFIT POURQUOI SI PEU D’INTÉRÊT BOURSIER ? 

En juin dernier, la FDA décidait d’approuver dans une procédure accélérée, l’Iqirvo de Genfit (elafibranor) et de son partenaire Ipsen pour le traitement de...

COMPTES RENDUS DES TABLES RONDES DE LA PREMIÈRE ÉDITION DU HEALTHTECH ACCÉLÉRATIONS SUMMIT 1

HEALTHTECH ACCÉLÉRATIONS SUMMIT 1  180 participants pour notre premier Healthtech Accelerations Summit placé sous le marrainage de Laurence Tiennot-Herment présidente de l’AFM Téléthon. De l’aveux...

15h Biotech Express

Asceneuron, Sofinnova Partners, SamanTree Medical, CatalYm, Jeito Capital, Digestiva

(Suisse États-Unis/Biotech/Maladies neurodégénératives) – Asceneuron finalise une série C sursouscrite de 100 M$ menée par Novo Holdings suivi de EQT Life Sciences - LSP...

Poxel, AusperBio, Amolyt Pharma, Sensorion

(Lyon/Biotech/Maladies métaboliques) - Poxel (POXEL) présente ses résultats financiers pour le deuxième trimestre et le premier semestre 2024 et annonce le report de son...

Pan Cancer T, Biophytis,  Ipsen, Foreseen Biotechnology

(Pays-Bas/Biotech/Oncologie) - Pan Cancer T boucle une extension d’amorçage de 4,25 M€ avec InnovationQuarter suivi de Herk Ventures, Thuja Capital, Swanbridge Capital et Erasmus MC...

Qubit Pharmaceuticals, Pharnext, Biocluster pour l’Innovation en Maladies infectieuses, OKYO Pharma, Sensome

(Paris/Deeptech/Découverte médicaments) - Qubit Pharmaceuticals décroche un financement de 8 M€ dans le cadre du plan France 2030 grâce à une avancée majeure développée...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×