2.8 C
Paris
mardi 6 décembre 2022
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

SMAIO TENTE LA FENÊTRE BOURSIÈRE

La medtech lyonnaise spécialisée dans la chirurgie du rachis s’introduit sur Euronext Growth sous le parrainage de NuVasive, n°3 mondial du secteur*.

12 M€ c’est le montant qu’idéalement, SMAIO (Software, Machines and Adaptative Implants in Orthopaedics) espère lever à la Bourse de Paris début avril. Les conditions de marché restent difficiles, mais le projet intéresse les investisseurs et la medtech lyonnaise qui prépare l’opération depuis plus d’un an a fait le tour des options. « Des fonds d’investissements privés se sont manifestés mais le process d’IPO était lancé et nous avions déjà sécurisé le financement », confie Philippe Roussouly, le PDG fondateur de l’entreprise et son principal actionnaire. A l’automne, il est allé frapper à la porte d’un corporate américain pour discuter partenariat. Le deal s’est conclu avec NuVasive, n°3 mondial du dispositif médical dans le rachis et coté au Nasdaq. En plus d’un accord de co-développement, le groupe américain s’est engagé à participer à l’IPO à hauteur de 4,5 M€. De son côté, la société de gestion Nextstage est prête à souscrire 2 M€ d’actions nouvelles. Au final, avec l’aide de quelques autres investisseurs, la medtech est garantie de parvenir à lever près de 7 M€, soit la fourchette basse de son offre.

Du logiciel aux implants

Fondée en 2009, SMAIO était à l’origine une société de logiciels développant une base de données de patients souffrants de pathologies de la colonne. Le chiffre d’affaires provenant des logiciels reste cependant anecdotique et la medtech tire aujourd’hui l’essentiel de ses revenus d’implants destinés à l’arthrodèse postérieure. Ces produits innovants sont issus de la R&D du géant japonais Otsuka qui avait racheté en 2016 SMAIO avant de la rétrocéder en 2021 à son fondateur, à la suite d’un revirement stratégique du groupe. « Avec le soutien financier d’Otsuka et l’exigence de qualité japonaise, nous avons mené jusqu’au marché ces implants en 2019. Ils sont les seuls à former de façon progressive des angles à 90 degrés avec les tiges en titanes, assurant ainsi une correction plus précise des déséquilibres de la colonne », assure Philippe Roussouly. « Aujourd’hui, les fabricants d’implants différencient leur offre en ajoutant des logiciels d’assistance chirurgicale. Nous, nous avons fait le chemin inverse, nous sommes partis de l’exploitation numérique de données cliniques et radiologiques pour élaborer une solution de traitement englobant l’ensemble des besoins du chirurgien », ajoute-t-il.

L’équilibre financier à horizon 2025

La collaboration avec NuVasive porte sur le développement d’un logiciel de planification des chirurgies adapté aux implants de l’américain. Cela devrait déboucher dans les 12 prochains mois, sur 2,7 M€ de milestones pour une première version auxquels s’ajouteront 1,7 M€ d’ici 24 mois, une fois obtenue la certification américaine. Ce partenariat constitue pour le géant américain une première étape, « afin de s’assurer de la complémentarité des gammes, des équipes, du relationnel avec ses clients et aussi de notre capacité d’exécution », estime Philippe Roussouly. La suite pourrait déboucher sur une acquisition. En attendant cela apporte de la visibilité à SMAIO sur un marché américain qui concentre 70% du segment mondial du rachis, estimé à 10 Mds$. L’arthrodèse en capte environ 3 Mds$. Les fonds levés à l’occasion de l’introduction en bourse devraient servir justement à lancer l’offre de SMAIO outre-Atlantique. Afin d’éviter les faux pas dans un système de santé bien différent du nôtre, l’entreprise se donne 2 ans pour cibler 10 à 15 KOL (key opinion leader). Globalement l’objectif de SMAIO est de parvenir à « un chiffre d’affaires de 12 M€ et à l’équilibre financier en 2025 ».

*n°1 Medtronic, n°2 DePuy Synthes, n°3 Nuvasive.

Chiffres

6 avril

1ère cotation prévue sur Euronext Growth

30 M€

valorisation de l’entreprise sur la base d’un prix d’introduction de 5,54 € par action

30%

Taille du flottant

15 M€

financement collecté depuis la création de SMAIO en 2009 dont 10 M€ auprès d’Otsuka

 

Les articles

Hypertension artérielle pulmonaire : Alsymo veut lever 4 à 5 M€

Créée début septembre, Alsymo ambitionne de proposer un nouvel actif pour un traitement transformant de l’HTAP, centré sur les mécanismes de remodelage vasculaire pulmonaire....

Radiothérapie Flash & Souveraineté sanitaire 

Il est rare que l’Edito Eco de France Inter évoque les avancées biomédicales ou encore les nouvelles thérapies. Aussi qu’elle ne fut pas notre...

Ibionext crée un « top-up fund » pour muscler ses start-ups

Le fonds d’investissement français Ibionext, cofondateur des 6 sociétés de santé dans lesquelles il est impliqué, annonce la création de ce qu’il appelle un...

JEITO CONFIRME SA THÈSE AVEC NEOGENE VENDUE 320 M$ À ASTRAZENECA

La belle nouvelle est tombée en milieu de semaine pour les équipes de Rafaèle Tordjmann. AstraZeneca acquiert la néerlandaise Neogene pour un montant total...

Deeptech : Biomemory, 5 M€ pour des teraoctets à foison

C’est une pépite dans le stockage de données dans l’ADN. La deeptech francilienne Biomemory créée voici un peu plus d’un an vient d’annoncer cette...

Sensome parée pour les premières ventes

Déjà 30 patients recrutés dans son essai clinique dont le démarrage a eu lieu en plein covid en Australie qui doit en inclure 100...

L’essentiel de la semaine du 28 novembre au 2 décembre 2022

Monde           L’Américaine iECURE boucle un tour A-1 de 65 M$ codirigé par Novo Holdings et LYFE Capital avec une participation importante des historiques Versant Ventures...

MEDSENIC, BIOSENIC : L’ESSENTIEL, C’EST LE PATIENT

Le reverse merger opéré entre Medsenic et Bone Therapeutics qui devient BioSenic consolide le déploiement d’une phase 2 « ALLOB » dans le traitement...

On refait l’actu des Healthtechs avec Sabine Dandiguian – Épisode 2

Soyez prêts à partager une vision inspirante de l’actualité en santé et à explorer la planète healthtech à travers le regard particulier d’une investisseuse...

15h Biotech Express

Abscint, Noshaq, Qbic, Bactobio, Biocom, Vaxxel

A Liège, Abscint lève 1M€. Le tour est piloté par Noshaq et Qbic, soutenus par UZ Brussel et rejoints par les nouveaux investisseurs Kazoku...

Sparing Vision, MedinCell

Sparing Vision avance. Ce  spécialiste de la thérapie génique en ophtalmologie a obtenu l’autorisation de conduire son premier essai clinique avec SPVN06, aux Etats-Unis....

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page