3 C
Paris
dimanche 4 décembre 2022
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

THERANEXUS VEUT POSITIVER AVEC LES MALADIES PEDIATRIQUES RARES

Un produit commercialisé en 2026 et un potentiel de ventes annuelles de 500 M$ pour l’ensemble du marché Europe Etats-Unis ! Theranexus abandonne ses coûteux programmes THN102, 101 et 201 ciblant respectivement Somnolence Diurne Excessive dans Parkinson, les douleurs neuropathiques et les troubles neurocognitifs dans la maladie d’Alzheimer pour se concentrer sur les maladies neurologiques pédiatriques rares. Avec Batten-1 son candidat médicament contre la maladie éponyme pour lequel elle a signé en 2019 une licence d’exploitation et de commercialisation mondiale exclusive avec la fondation américaine BBDF, l’agenda de la biotech lyonnaise redevient lisible et optimiste tant pour les patients que pour elle-même.

L’horizon se dégage ! La phase pivot 2/3 de Batten-1 sera lancée dès 2023 et achevée courant 2026. L’enregistrement et la commercialisation pourraient suivre fin 2026. Pour mémoire, la FDA avait accordé le statut de « médicament orphelin (ODD)» et la désignation de « maladie rare pédiatrique (RPDD) » au candidat médicament BBDF-101 devenu Batten-1. Désormais, la formulation propriétaire buvable du candidat, adaptée aux besoins de l’enfant, est concentrée sur le miglustat seul dont le mécanisme d’action hors combinaison avec le tréhalose (ancienne formulation du BBDF-101) a démontré une efficacité significative contre la maladie.

La symptomatologie ne fait plus recette dans Parkinson

Elle y a cru jusqu’au dernier moment mais il fallait trancher. Ce lundi 25 avril, à l’annonce de la nouvelle stratégie, le cours de Theranexus a perdu 7%.  Au cours des 24 derniers mois, la biotech a tout tenté pour trouver un partenariat industriel pour THN102 sans quoi il lui aurait fallu 100M€ pour continuer. « Nous avons recensé 200 big pharmas, middle pharmas et big biotechs susceptibles de licencier ou de co-développper ce programme avec nous, » évoque Franck Mouthon. « Au final, 30 d’entre-elles sont entrées en due diligence avec nous et 5 sont allées jusqu’aux lettres d’intentions. Depuis quelques mois ces dernières pistes s’éteignent les unes après les autres. » La symptomatologie dans la maladie de Parkinson n’a plus les faveurs des acteurs mondiaux qui désormais se désengagent et se tournent largement vers le curatif. Une orientation largement due à une évolution de la compréhension de la maladie de parkinson. L’exemple de JAZZ est édifiant à ce sujet. Cette pharma s’est délestée en catimini d’ADX-N05 dans la Somnolence Diurne Excessive pour environ 50M$ alors qu’elle avait récupéré ce produit en sortie de phase 2 pour un upfront de 125M$ et 272M$ de milestone en 2014 auprès d’Aerial BioPharma / SK.  Bonne nouvelle cependant et vécue comme telle par ses petits porteurs : bien que Theranexus soit valorisée en dessous des 9M€ en bourse, en-deça même de sa trésorerie à 13 M€, elle n’a plus besoin de la ligne de financement en fonds propres réinitiée en janvier 2022 avec Iris. « En l’absence de deal pour THN102, cette ligne de financement nous permettait de continuer à sécuriser nos 18 mois de trésorerie, » notre Franck Mouthon. « Elle n’a plus lieu d’être à ce jour avec l’arrêt de nos programmes. »

Nouvel élan pour la plateforme Neurolead

« Toutes nos forces sont maintenant dirigées vers la reconstruction de notre valeur, »  insiste Franck Mouthon. « Nos expertises accumulées en connaissance de modèles et en capacités à modéliser les mécanismes d’action des maladies neurodégénératives vont nous permettre d’identifier de nouveaux médicaments des thérapies innovantes – hors thérapies géniques – dans le domaine des maladies pédiatriques et neurologiques rares. » Mathieu Charveriat, directeur général délégué et directeur scientifique de Theranexus est à la manœuvre. Aux commandes de Neurolead, la plateforme active sur les interactions neurone-glie et dans la production de modèles cellulaires pathologiques humains, il a d’ores et déjà modélisé un certain nombre d’axes qui doivent permettre de démarrer le ciblage. « Nous avons l’intention et l’ambition d’annoncer un nouveau candidat médicament dans notre pipeline avant fin 2023, » avance Franck Mouthon.  Un élan finalement retrouvé.

Jacques-Bernard TASTE

Les articles

Hypertension artérielle pulmonaire : Alsymo veut lever 4 à 5 M€

Créée début septembre, Alsymo ambitionne de proposer un nouvel actif pour un traitement transformant de l’HTAP, centré sur les mécanismes de remodelage vasculaire pulmonaire....

Radiothérapie Flash & Souveraineté sanitaire 

Il est rare que l’Edito Eco de France Inter évoque les avancées biomédicales ou encore les nouvelles thérapies. Aussi qu’elle ne fut pas notre...

Ibionext crée un « top-up fund » pour muscler ses start-ups

Le fonds d’investissement français Ibionext, cofondateur des 6 sociétés de santé dans lesquelles il est impliqué, annonce la création de ce qu’il appelle un...

JEITO CONFIRME SA THÈSE AVEC NEOGENE VENDUE 320 M$ À ASTRAZENECA

La belle nouvelle est tombée en milieu de semaine pour les équipes de Rafaèle Tordjmann. AstraZeneca acquiert la néerlandaise Neogene pour un montant total...

Deeptech : Biomemory, 5 M€ pour des teraoctets à foison

C’est une pépite dans le stockage de données dans l’ADN. La deeptech francilienne Biomemory créée voici un peu plus d’un an vient d’annoncer cette...

Sensome parée pour les premières ventes

Déjà 30 patients recrutés dans son essai clinique dont le démarrage a eu lieu en plein covid en Australie qui doit en inclure 100...

L’essentiel de la semaine du 28 novembre au 2 décembre 2022

Monde           L’Américaine iECURE boucle un tour A-1 de 65 M$ codirigé par Novo Holdings et LYFE Capital avec une participation importante des historiques Versant Ventures...

MEDSENIC, BIOSENIC : L’ESSENTIEL, C’EST LE PATIENT

Le reverse merger opéré entre Medsenic et Bone Therapeutics qui devient BioSenic consolide le déploiement d’une phase 2 « ALLOB » dans le traitement...

On refait l’actu des Healthtechs avec Sabine Dandiguian – Épisode 2

Soyez prêts à partager une vision inspirante de l’actualité en santé et à explorer la planète healthtech à travers le regard particulier d’une investisseuse...

15h Biotech Express

Sparing Vision, MedinCell

Sparing Vision avance. Ce  spécialiste de la thérapie génique en ophtalmologie a obtenu l’autorisation de conduire son premier essai clinique avec SPVN06, aux Etats-Unis....

AC Immune, Janssen pharmaceuticals, Sensome, Sensorion, iEcure

Un pas de plus contre alzheimer. La biotech suisse AC Immune (ACIU) et Janssen Pharmaceuticals s'entendent sur la sélection pour un développement ultérieur du...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page