mercredi 17 avril 2024
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

QUANTUM SURGICAL LÈVE 30M€ AUPRÈS DE LA BEI

La Banque Européenne d’Investissement vient d’accorder une nouvelle ligne de crédit à la société robotique médicale montpelliéraine.

Plus qu’une marque de confiance, une confiance… renouvelée ! La Banque européenne d’investissement (BEI) vient d’octroyer un second prêt à la medtech française Quantum Surgical. Développeuse d’un robot médical baptisé Epione, dédié à la radiologie interventionnelle, l’entreprise fournit aux radiologues un outil dédié au traitement miniinvasif de cancers dans l’abdomen et au niveau des poumons. Ainsi, cette société installée à Montpellier (Hérault) décroche un nouveau financement d’un montant de 30 M€. Une ligne de crédit qui en suit un autre de 15 M€ accordé par la même BEI en 2021.

Ce prêt souligne la confiance de la BEI qui nous identifie comme un potentiel leader dans notre secteur, ce dont nous nous réjouissons“, sourit Bertin Nahum, le PDG de Quantum Surgical. Huit ans après sa création, Quantum Surgical a levé un total de 76 M€*, en capital notamment auprès de son actionnaire historique le fonds hong-kongais Ally Bridge Group. Parce que le premier prêt de la BEI était conditionné à une augmentation de capital d’un montant de 7,5 M€ minimum, l’entreprise a procédé “pour 9 M€” à l’entrée de nouveaux actionnaires, invités à sa table en toute fin d’année 2023. “Il s’agit de family offices héraultais qui souhaitent à ce jour rester discrets“, avance simplement Bertin Nahum qui, transparent, détaille que 50 M€ sur les 76 M€ récoltés, ont à ce jour été consommés par sa société.

Ce financement aux sources historiques de l’entreprise n’obère en rien son ambition internationale. Ayant remporté le Prix Gallien USA en 2022, Quantum Surgical table sur un développement fort aux Etats-Unis, premier marché mondial pour les dispositifs médicaux. Bertin Nahum s’est d’ailleurs installé en Floride depuis un an. « Bien sûr, l’argent fraîchement levé va nous permettre de recruter. Il s’agit d’abord d’équipes commerciales. Mais il nous faut aussi nous entourer d’ingénieurs chargés d’assister les médecins dans la prise en mains de leur nouvel outil de travail », détaille le dirigeant conscient de la longue tâche d’évangélisation à mener auprès des radiologues interventionnels.

Priorité aux Etats-Unis, 1er marché mondial pour les DM

« Cependant, » précise immédiatement Bertin Nahum, « il ne suffit pas de recruter des équipes pour se développer aux Etats-Unis. Une implication forte et une présence de la direction est nécessaire », estime le patron français -créateur en 2002 de la société de robotique chirurgicale Medtech revendue à l’Américain Zimmer Biomet Robotics en 2017- Quantum Surgical a vendu son premier robot Outre-Atlantique au Baptist Health South Florida and Miami Cancer Institute. “Ici, comme en Europe, nous nous attelons à convaincre des leaders d’opinion. Il faut encourager les médecins à publier et présenter leurs travaux lors de grands congrès. Dans les prochaines semaines, nous devrions conclure un marché avec un grand hôpital de la côte Ouest“, souligne le dirigeant qui, en France, a notamment installé Epione à l’Institut Gustave Roussy et, plus récemment, à l’Institut Paoli-Calmettes, le centre Unicancer de Marseille.

Si Quantum Surgical regarde attentivement les marchés européens et américains, l’entreprise a, en revanche, abandonné toute ambition sur le marché chinois, deuxième marché mondial en matière de medtech. “Malheureusement, regrette Bertin Nahum, depuis l’épidémie de Covid-19, la Chine n’est plus attractive, ni accessible pour les entreprises non-chinoises. Il serait très difficile pour une entreprise comme la nôtre (malgré son actionnariat hong-kongais, ndlr) de s’y développer.

5 robots Epione vendus

À ce jour, Quantum a vendu 5 robots Epione –tous fabriqués en France- dont le prix catalogue s’élève à environ 1 M€. L’entreprise qui emploie environ 110 personnes ne communique pas sur ses objectifs de vente. Elle espère dans le courant de l’année obtenir une autorisation, des deux côtés de l’Atlantique, pour une nouvelle aire thérapeutique sur les os.

Guillaume Mollaret

*Dans le détail : 40 M€ en capital ; prêt : 33 M€ (car une partie des 30 M€ accordé aujourd’hui sert à solder le précédent emprunt) ; et 3 M€ de subvention.

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

Articles de la même catégorie

MEDICXI MISE 40 M$ SUR D3 BIO DANS SA COURSE CONTRE KRAS G12C

250 M$ levés depuis sa création en 2021 dont 60 M$ dans le tour A bouclé cette semaine. Décidément l’équipe de la biotech chinoise D3...

SENSORION LÈVE 15 M€ DE PLUS ET ÉTEND SA VISIBILITÉ JUSQU’À FIN 2025

La biotech montpelliéraine, pionnière dans les thérapies géniques ciblant les troubles de l’audition a reçu, en l’espace de 9 mois, quelque 100 M€ de...

BASILEA RÉSISTE AU REFUS DE LA FDA ET GAGNE SON APPROBATION

Le ceftobiprole (Zevtera) de Basiléa Pharmaceuticals vient de rejoindre la liste des molécules antibiotiques enregistrées auprès de la FDA. Cette céphalosporine de 5ème génération...

LA COURSE AUX IMPLANTS CÉRÉBRAUX

La recherche s’accélère dans le domaine des interfaces neuronales directes ou des interfaces cerveau-moelle épinière avec plusieurs essais cliniques en cours. La compétition s’exacerbe dans...

Double lift pour Addex et Neurosterix

Contourner les tensions de refinancement avec audace et agilité ! En début de semaine, Redx Pharma (REDX) a engagé un process d’annulation de sa cotation...

Kor lève 3,5 millions d’euros pour démocratiser le check-up santé

La start-up créée en septembre 2023 développe une plateforme capable d’analyser avec précision plus de 100 indicateurs de santé et de proposer un parcours...

OZEMPIC, LA MOLÉCULE MIRACLE QUI FAIT LE BUZZ

C’est une véritable folie qui semble avoir saisi la planète entière avec les molécules de la classe des analogues du GLP-1. On ne compte...

E-santé en Europe : le secteur prouve sa résilience et gagne en maturité

Le secteur, dynamique et porteur, a bien résisté à la chute généralisée des financements en 2023, particulièrement en France. Après une phase de surchauffe...

INVENTIVA EN EMBUSCADE POUR UN PODIUM MONDIAL

150 M$ à 200 M$ seront nécessaires au total pour déployer la phase III avec 950 patients pour Lanifibranor dans la Nash dont les résultats pourraient tomber dans...

15h Biotech Express

Caranx Medical, SpikImm

(Nice/Medtech/Cardiologie) - Caranx Medical réussit la première implantation au monde d'une valve cardiaque chez un animal avec assistance robotique. Cette opération a été réalisée...

MaaT Pharma, Phaxiam Therapeutics, Innate pharma, Cardiawave, KBI Biopharma

(Lyon/Biotech/Microbiome) – Pour MaaT Pharma (MAAT) les données de MaaT013 encouragent un essai pivot de Phase 3. Ce candidat utilisé pour traiter la maladie...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×