jeudi 23 mai 2024

1072-20-05-2024

[ihc-hide-content ihc_mb_type="show" ihc_mb_who="4,5,6,7" ihc_mb_template="-1" ] [download id="207109"][/ihc-hide-content]
41,00 
0,00 €

Votre panier est vide.

IL EST TEMPS POUR LES INVESTISSEURS DE SE FAIRE ENTENDRE

Une tribune de Life Sciences Acceleration Alliance

Le 17 juin, l’OMC a décidé de renoncer aux règles de propriété intellectuelle sur les brevets et les données pour les vaccins COVID-19. Cette décision sans précédent aura un impact négatif sur le développement de nouveaux traitements pharmaceutiques en Europe.

Les acteurs du capital-risque devront apporter encore plus d’attention concernant les opportunités d’investissement dans les sciences de la vie car il n’y a désormais plus de certitude absolue concernant la protection des brevets, le doigt est dans l’engrenage en quelque sorte.

Un signal négatif en prévision de futures pandémies

Les vaccins ont été mis au point en un temps record parce que les investisseurs et les biotechs se sont appuyés sur un cadre juridique et la prévisibilité des règles de propriété intellectuelle, en vigueur depuis des décennies. La décision des membres de l’OMC donne à l’écosystème de la recherche un signal négatif et démotivant. Le changement de paradigme aurait un impact direct sur le financement de la HealthTech. Il deviendrait beaucoup plus diffcile pour les chercheurs et les entrepreneurs de réunir les capitaux nécessaires pour lancer et développer de
nouveaux traitements. Moins de grandes idées passeront alors du laboratoire au patient. Le rythme de l’innovation ralentira et, finalement, personne ne sera gagnant. Cette décision malheureuse est avant tout politique et ne présente aucun avantage pratique et concret. Les fabricants de vaccins Covid-19 ont déjà produit plus de doses que nécessaire et beaucoup sont détruites plutôt qu’administrées. Il aurait été judicieux de collaborer avec les principales parties prenantes et de ne pas remettre en cause un écosystème bien établi qui nous a fourni un vaccin innovant développé en un temps record.

Les investisseurs doivent être entendus dès maintenant avant un nouveau cadre réglementaire de l’UE

Premièrement il est important d’être entendu aujourd’hui car la décision de l’OMC va fragiliser les efforts de recherche des biotechs européennes. Deuxièmement la Commission européenne est également en train de réviser la législation pharmaceutique générale de l’UE. C’est une occasion unique d’affiner et de faire évoluer le cadre réglementaire en Europe. Certaines des propositions examinées par la Commission européenne suggèrent de déstabiliser ou d’affaiblir les droits de propriété intellectuelle comme moyen de répondre aux besoins médicaux non couverts.

Cela risquerait d’enclencher l’érosion de la recherche scientifique européenne, une possibilité inquiétante si l’on considère que l’Europe est aujourd’hui la région la plus lente à approuver de nouveaux médicaments par rapport aux États-Unis, au Japon, au Canada ou encore l’Australie. Les préoccupations des sociétés de capital-risque, des investisseurs et des biotechs doivent être entendues par la Commission européenne. Partageons nos points de vue et nos priorités en matière de changement législatif afin que l’Europe puisse être à la pointe de l’investissement, du développement et de la mise sur le marché de la prochaine génération de diagnostics, de traitements et de vaccins !


Téléchargez le pdf de la tribune ICI. 

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

Les articles

Trois entrepreneurs, trois entreprises, trois approches thérapeutiques différentes, un seul objectif : vaincre l’AVC

BiotechFinances vous convie pour un webinaire exceptionnel qui réunira pour la première fois Gilles Avenard (CEO d’Acticor Biotech), Marc Dechamps (CEO de Bioxodes) et...

CANCER DU SEIN : EVEXTA BIO CHERCHE 35 M€ LA PHASE II DE SON FIRST-IN-CLASS

La biotech (ex-Diaccurate) a découvert un composé “exceptionnel” pour traiter le cancer du sein avancé, en particulier ceux avec des mutations de l’ESR1. Le...

L’essentiel de la semaine du 13 au 17 mai 2024

Monde  (États-Unis/Biotech/Diabète) - CinDome Pharma, boucle une extension de série B de 40 M$ qui porte le total du tour à 59 M$. Ces fonds supplémentaires proviennent...

MAY HEALTH PREND SON ENVOL POUR LUTTER CONTRE L’INFERTILITÉ

La FemTech, et plus particulièrement la fertilité, attire les investisseurs. May Health vient de lever avec succès une série B de 25 millions de dollars...

Une fin de mandature très active

C’est probablement l’un des derniers actes essentiels de la mandature du Parlement : les eurodéputés, par une écrasante majorité en première lecture, ont adopté...

THERANEXUS PREND LE LEAD DE LA FILIÈRE FRANÇAISE DES OLIGONUCLÉOTIDES ANTISENS

La demande mondiale d'oligonucléotides devrait passer de 7 Mds$ en 2023 à 11,7 Mds$ à fin 2028 (1) ! Une excellente perspective pour Theranexus qui, fort de...

GENSIGHT DE RETOUR DANS LA LUMIÈRE ?

Appelée au secours de la biotech spécialisée dans le traitement des maladies rares de l’œil, sa nouvelle CEO, Laurence Rodriguez, tente de la redresser...

IMMUNOTHÉRAPIE : HEPHAISTOS-PHARMA SÉDUIT L’EUROPE

La biotech française, récipiendaire d'une subvention du conseil européen de l'innovation, accueille également des actionnaires belges à son capital.   Stimuler le système immunitaire inné... C'est...

MARRONNIER DE PRINTEMPS : LE CIR ENCORE ATTAQUÉ

Le 1er mai, Marylise Léon, secrétaire générale de la CFDT était invitée sur France Inter pour évoquer les défilés de la fête du Travail....

15h Biotech Express

XGEN Venture, Allez Health, Grey Wolf Therapeutics, Radar Therapeutics

(Italie/Healthtech/Fonds) - XGEN Venture lance son premier fonds, XGEN Venture Life Science Fund, avec 160 M€ de souscriptions et un objectif de clôture à...

Biogen, HI-Bio, Jeito Capital, SixPeaks Bio, OSE Immunotherapeutics, Boehringer Ingelheim, En Carta Diagnostics

(États-Unis/Biotech/Maladies auto-immunes) – Biogen veut mettre la main sur Human Immunology Biosciences (HI-Bio) pour 1,8 Md$ avec un montant initial de 1,15 Md$ et...

Pheon Therapeutics, Progentos Therapeutics, Sanofi, Formation Bio, OpenAI, Valneva, ADDF, Coya Therapeutics, NFL biosciences

(Royaume-Uni/Biotech/ADC) - Pheon Therapeutics boucle un tour B de 120 M$  dirigé par TCGX suivi de BVF Partners, Lightspeed, Perceptive Advisors et des historiques...

GC Biopharma, Novel Pharma

(Corée du sud/Biotech/Sanfilippo) - GC Biopharma et Novel Pharma décrochent une IND de la FDA pour « GC1130A », un traitement qu’elles développent conjointement...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×