2.8 C
Paris
dimanche 4 décembre 2022
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

Medical Devices Venture entre Spac et holding cotée

 Cette plateforme d’investissement, filiale du concepteur de produits électroniques Archos entre en bourse par la petite porte.

Le concepteur de produits électroniques Archos, qui a notamment élaboré des tablettes mobiles pour La Poste, Groupama et la Gendarmerie nationale, accélère dans l’investissement pour le développement de dispositifs médicaux au travers de sa filiale Medical Devices Venture. Cotée à la bourse de Paris depuis la mi-février, avec 14% du capital au flottant, cette entreprise, créée en juin 2021, a pour vocation de « prendre des participations majoritaires dans 3 à 4 entreprises par an, avec des chercheurs et les Sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT) pour partenaires », explique Loïc Poirier, le PDG de Medical Devices Venture. « Après avoir d’ores et déjà créé quatre sociétés (Dextrain, Poladerme, MDVITet LiFiMed), auxquelles Archos associe son savoir-faire industriel reconnu en matière de conception, fabrication et commercialisation de produits de technologie, nous souhaitons devenir un accélérateur des technologies de la santé répondant à des besoins importants non satisfaits », poursuit-il.

Ticket de 1 à 2 M€ par société

Ainsi, l’entreprise prévoit notamment d’investir dans des entreprises dont les solutions permettront le maintien ou le retour à domicile de patients souffrant de maladies chroniques. L’entreprise précise qu’elle n’investira que dans des spin-off issues de laboratoires français (Inserm, CNRS, APHP…). En revanche, elle ne compte pas investir dans des entreprises dont des solutions concurrentes sont déjà sur le marché. « Je pense vraiment que le domicile va être le premier centre de santé dans le futur. Aussi, développer une tablette qui inclut la trousse de santé, l’espace santé des serious games de télé-entraînement, de la télésurveillance et de la téléobservance fait sens », détaille Loïc Poirier qui compte, pour distribuer ses solutions, s’appuyer sur des intégrateurs déjà connus d’Archos, mais également les centrales hospitalières d’achat, les réseaux d’aide à domicile et les prestataires de santé à domicile (PSAD).

« Pour faire simple, nous investissons entre 1 et 2 millions d’euros dans des sociétés où la période entre la transformation du produit et sa commercialisation est envisageable dans les 18 mois », décrypte Loïc Poirier. Dans ce laps de temps, le rôle de Medical Devices Venture sera : « de valider que la suite logicielle ne comporte pas de bug ; de passer du stade prototype à l’industrialisation du produit ; d’obtenir la certification CE du produit ; et assurer sa promotion et sa distribution ». A ce jour, Medical Devices Venture a participé à la création de quatre start-up : Dextrain, Poladerme, MDV IT et LiFi Med.

Deux prises de participation à venir

Quid de l’intérêt pour cette « plateforme d’investissement » d’être cotée en bourse ? « Cela donne une liberté. Notre société-mère, Archos, et Logic Instrument, une société sœur, le sont aussi. Cela donne une visibilité aux projets pour les porteurs. Cela permet de communiquer différemment sur les produits et permet d’avoir une assise auprès d’institution. En fait, il faut que les projets de recherches sortent du seul champ de vision de quelques VC français afin que tout le monde puisse y participer », justifie Loïc Poirier qui, d’ici la fin de l’année, compte annoncer deux nouvelles prises de participation dans des entreprises du dispositif médical nouvellement issues de la recherche française.


          

BOURSE

Introduction sur Euronext Access (ex marché libre) Paris par voie d’admission directe à la suite d’un placement privé auquel Neovacs a participé, de

2,3 M€

-0,74% 

performance du titre depuis la première cotation le 10 février 2022 à 12€

16 M€ 

capitalisation boursière de l’entreprise

Les articles

Hypertension artérielle pulmonaire : Alsymo veut lever 4 à 5 M€

Créée début septembre, Alsymo ambitionne de proposer un nouvel actif pour un traitement transformant de l’HTAP, centré sur les mécanismes de remodelage vasculaire pulmonaire....

Radiothérapie Flash & Souveraineté sanitaire 

Il est rare que l’Edito Eco de France Inter évoque les avancées biomédicales ou encore les nouvelles thérapies. Aussi qu’elle ne fut pas notre...

Ibionext crée un « top-up fund » pour muscler ses start-ups

Le fonds d’investissement français Ibionext, cofondateur des 6 sociétés de santé dans lesquelles il est impliqué, annonce la création de ce qu’il appelle un...

JEITO CONFIRME SA THÈSE AVEC NEOGENE VENDUE 320 M$ À ASTRAZENECA

La belle nouvelle est tombée en milieu de semaine pour les équipes de Rafaèle Tordjmann. AstraZeneca acquiert la néerlandaise Neogene pour un montant total...

Deeptech : Biomemory, 5 M€ pour des teraoctets à foison

C’est une pépite dans le stockage de données dans l’ADN. La deeptech francilienne Biomemory créée voici un peu plus d’un an vient d’annoncer cette...

Sensome parée pour les premières ventes

Déjà 30 patients recrutés dans son essai clinique dont le démarrage a eu lieu en plein covid en Australie qui doit en inclure 100...

L’essentiel de la semaine du 28 novembre au 2 décembre 2022

Monde           L’Américaine iECURE boucle un tour A-1 de 65 M$ codirigé par Novo Holdings et LYFE Capital avec une participation importante des historiques Versant Ventures...

MEDSENIC, BIOSENIC : L’ESSENTIEL, C’EST LE PATIENT

Le reverse merger opéré entre Medsenic et Bone Therapeutics qui devient BioSenic consolide le déploiement d’une phase 2 « ALLOB » dans le traitement...

On refait l’actu des Healthtechs avec Sabine Dandiguian – Épisode 2

Soyez prêts à partager une vision inspirante de l’actualité en santé et à explorer la planète healthtech à travers le regard particulier d’une investisseuse...

15h Biotech Express

Sparing Vision, MedinCell

Sparing Vision avance. Ce  spécialiste de la thérapie génique en ophtalmologie a obtenu l’autorisation de conduire son premier essai clinique avec SPVN06, aux Etats-Unis....

AC Immune, Janssen pharmaceuticals, Sensome, Sensorion, iEcure

Un pas de plus contre alzheimer. La biotech suisse AC Immune (ACIU) et Janssen Pharmaceuticals s'entendent sur la sélection pour un développement ultérieur du...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page