jeudi 23 mai 2024

1072-20-05-2024

[ihc-hide-content ihc_mb_type="show" ihc_mb_who="4,5,6,7" ihc_mb_template="-1" ] [download id="207109"][/ihc-hide-content]
41,00 
0,00 €

Votre panier est vide.

« UN JOUR », RECORD DU MONDE BATTU

(BIOTECHFINANCES N°988 Lundi 23 mai 2022) Moderna détient un certain nombre de records impressionnants qui ne manquent pas de nous interpeller. Et récemment, la firme bostonienne a réalisé un exploit qui sera difficile à battre. En effet, elle a limogé son nouveau directeur administratif et financier (CFO), Jorge Gomez, après seulement une journée de fonction. Vraiment la barre est haute, car même chez nos ministres, où il faut parfois distinguer le temps de fonction du temps de présence, cela dure toujours un peu plus longtemps. Au-delà de l’aspect anecdotique, ce départ soudain et précipité, interpelle et serait, selon certains, la partie émergée d’un certain nombre de dysfonctionnements internes à la société. Une vague de départs de collaborateurs essentiels a touché la société durant ces deux dernières années : Lorence Kim, ex-CFO en 2020, Tal Zaks, ex-CMO en 2021 et Corinne Le Goff, ex-CCO, moins d’un an après sa prise de fonction.

Le débat sur la culture d’entreprise ressurgit

Il n’en fallait pas moins pour que le vieux débat sur l’étrange culture d’entreprise de Moderna réapparaisse dans la presse. Nous nous en étions fait l’écho dans ces colonnes. La question prend encore plus de relief quand on connait les causes du départ de M. Gomez qui serait sous le coup d’une enquête menée au sein de son ancienne entreprise Dentsply Sirona sur des problèmes d’information financière. Cela appelle bien des questions. S’agit-il « d’un coup de pas de chance » dans un recrutement urgent géré par un cabinet peu scrupuleux ? S’agit-il d’un épiphénomène dans la marche vers le succès de Moderna ? Est-ce la marque de quelque chose de plus profond notamment en matière de gouvernance ? Pour certains de nos confrères, il semble donc qu’après avoir sauvé le monde par son vaccin rapidement découvert, produit et distribué, Moderna doive à nouveau affronter ses démons. M. Gomez devrait toucher un package estimé à 700 000 dollars en dédommagement pour avoir juste fait le tour de son bureau, récupérer son badge, sa carte de cantine et saluer un certain nombre de ses futurs ex-collègues. Une idée à creuser en temps de réforme des retraites. Trêve de plaisanterie : cela oblige David Meline, l’ancien CFO à reprendre du service pour quelques temps et la société à désamorcer une potentielle bombe à retardement à propos de ses pratiques managériales, qui avaient déjà été fortement interrogées. Il reste qu’avec un chiffre d’affaires de 18,5 milliards de dollars en 2021, généré principalement par les quelque 800 millions de doses de Spikevax commercialisées, Moderna peut encore se permettre d’avoir des crises d’adolescence.

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

Les articles

Trois entrepreneurs, trois entreprises, trois approches thérapeutiques différentes, un seul objectif : vaincre l’AVC

BiotechFinances vous convie pour un webinaire exceptionnel qui réunira pour la première fois Gilles Avenard (CEO d’Acticor Biotech), Marc Dechamps (CEO de Bioxodes) et...

CANCER DU SEIN : EVEXTA BIO CHERCHE 35 M€ LA PHASE II DE SON FIRST-IN-CLASS

La biotech (ex-Diaccurate) a découvert un composé “exceptionnel” pour traiter le cancer du sein avancé, en particulier ceux avec des mutations de l’ESR1. Le...

L’essentiel de la semaine du 13 au 17 mai 2024

Monde  (États-Unis/Biotech/Diabète) - CinDome Pharma, boucle une extension de série B de 40 M$ qui porte le total du tour à 59 M$. Ces fonds supplémentaires proviennent...

MAY HEALTH PREND SON ENVOL POUR LUTTER CONTRE L’INFERTILITÉ

La FemTech, et plus particulièrement la fertilité, attire les investisseurs. May Health vient de lever avec succès une série B de 25 millions de dollars...

Une fin de mandature très active

C’est probablement l’un des derniers actes essentiels de la mandature du Parlement : les eurodéputés, par une écrasante majorité en première lecture, ont adopté...

THERANEXUS PREND LE LEAD DE LA FILIÈRE FRANÇAISE DES OLIGONUCLÉOTIDES ANTISENS

La demande mondiale d'oligonucléotides devrait passer de 7 Mds$ en 2023 à 11,7 Mds$ à fin 2028 (1) ! Une excellente perspective pour Theranexus qui, fort de...

GENSIGHT DE RETOUR DANS LA LUMIÈRE ?

Appelée au secours de la biotech spécialisée dans le traitement des maladies rares de l’œil, sa nouvelle CEO, Laurence Rodriguez, tente de la redresser...

IMMUNOTHÉRAPIE : HEPHAISTOS-PHARMA SÉDUIT L’EUROPE

La biotech française, récipiendaire d'une subvention du conseil européen de l'innovation, accueille également des actionnaires belges à son capital.   Stimuler le système immunitaire inné... C'est...

MARRONNIER DE PRINTEMPS : LE CIR ENCORE ATTAQUÉ

Le 1er mai, Marylise Léon, secrétaire générale de la CFDT était invitée sur France Inter pour évoquer les défilés de la fête du Travail....

15h Biotech Express

XGEN Venture, Allez Health, Grey Wolf Therapeutics, Radar Therapeutics

(Italie/Healthtech/Fonds) - XGEN Venture lance son premier fonds, XGEN Venture Life Science Fund, avec 160 M€ de souscriptions et un objectif de clôture à...

Biogen, HI-Bio, Jeito Capital, SixPeaks Bio, OSE Immunotherapeutics, Boehringer Ingelheim, En Carta Diagnostics

(États-Unis/Biotech/Maladies auto-immunes) – Biogen veut mettre la main sur Human Immunology Biosciences (HI-Bio) pour 1,8 Md$ avec un montant initial de 1,15 Md$ et...

Pheon Therapeutics, Progentos Therapeutics, Sanofi, Formation Bio, OpenAI, Valneva, ADDF, Coya Therapeutics, NFL biosciences

(Royaume-Uni/Biotech/ADC) - Pheon Therapeutics boucle un tour B de 120 M$  dirigé par TCGX suivi de BVF Partners, Lightspeed, Perceptive Advisors et des historiques...

GC Biopharma, Novel Pharma

(Corée du sud/Biotech/Sanfilippo) - GC Biopharma et Novel Pharma décrochent une IND de la FDA pour « GC1130A », un traitement qu’elles développent conjointement...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×