jeudi 25 avril 2024
0,00 €

Votre panier est vide.

HCS Pharma se finance en cryptomonnaie

Pressée, la biotech qui créé des organes en 3D prépare une cyberlevée et une entrée en Bourse pour accélérer son développement jusqu’à la greffe.

Le laboratoire nordiste HCS Pharma prépare ce printemps une levée de fonds de l’ordre de 5 à 7 M€, et dans la foulée une introduction en bourse à Francfort. Cette dernière opération sera réalisée grâce au rachat d’une société cotée, désormais sans activité, dont le nom n’est pas dévoilé à ce jour. Le but de la manœuvre pour la biotech française est d’accélérer dans l’engagement d’essais cliniques avec sa solution Biomimesys.

« La particularité de notre première levée, qui interviendra en avril, c’est qu’elle sera réalisée auprès d’investisseurs en cryptomonnaies. Ces investissements seront effectués via la plateforme edsx.ch », explique Nathalie Maubon, présidente-fondatrice et responsable scientifique de HCS Pharma. Un investissement en cryptomonnaie dans la biotech… Voilà un pari pour le moins osé !

Une cotation à la Bourse de Francfort

Concernant la coquille vide boursière achetée en Allemagne, qui portera in fine le nom de HCS Pharma et ses activités, Nathalie Maubon assume le choix de la rapidité et de l’efficacité. Son entreprise a obtenu un engagement de financement d’un montant de 20 M€ auprès du fonds luxembourgeois GEM. Or, l’accord entre les deux parties prévoit que cet argent, converti en parts de la société, ne peut être appelé que si HCS Pharma est « introduit en bourse sur une place nationale européenne. »

Sur le plan technologique, Biomimesys consiste en la reproduction d’une matrice extracellulaire, constituée d’un squelette solide intégrant des protéines d’adhésion sur lesquelles peuvent se fixer des cellules pour créer un tissu ou un organe en 3D, à l’échelle millimétrique. Cette technologie a été créée par la start-up rouennaise Celenys (aujourd’hui liquidée) dont HCS Pharma a racheté les brevets il y a quatre ans. « C’est une technologie prouvée et éprouvée, soutient Nathalie Maubon. Biomimesys est aujourd’hui utilisée par des laboratoires académiques pour les besoins de la recherche fondamentale et l’industrie cosmétique. Notre souhait, avec la levée de fonds et l’introduction en bourse, est de produire des essais cliniques qui permettront de prouver son absence de toxicité dans le cadre de thérapies cellulaires ou régénératrices pour le traitement de cancers. »

Le développement sur les cellules souches à Taïwan

En outre, à plus long terme, l’entreprise nordiste, qui a déjà levé 5 M€ en subvention et capital auprès de Nord France Amorçage (porté par le conseil régional des Hauts-de-France), Finovam gestion et Angels Santé, aimerait que Biomimesys puissent servir de support au développement d’organes à taille réelle pour permettre d’aller jusqu’à la greffe. « Dans un premier temps, notre volonté est de travailler autour des cancers, notamment du foie. Un travail est engagé en ce sens avec l’Institut du thorax de Nantes, partenaire du CHU de la ville », détaille la dirigeante de HCS Pharma.

Si la société entend rester ancrée à Lille afin d’y développer une activité industrielle pour la culture de plaques en 3D, elle envisage aussi une installation à Taïwan, où les normes éthiques d’utilisation des cellules souches sont plus souples qu’en France. « L’éthique faisant, le développement sera plus rapide en Asie qu’en Europe. Nous souhaitons cultiver à Taïwan des organes sur puces qui, suivant une technologie microfluidique, intègrent des vaisseaux permettant de véhiculer des médicaments avant d’aller plus loin encore », ambitionne l’entreprise nordiste qui, pour pousser la démarche à son terme devra poursuivre recherche et développement sur une période qu’elle estime « de 8 à 10 ans. »

Guillaume Mollaret

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

Les articles

Conforter le leadership de la healthtech française

Trois investisseurs, trois approches de financement, un seul objectif : conforter le leadership de la healthtech française Le mardi 23 avril à 17H, BiotechFinances vous...

CARANX : LA ROBOLUTION DE TAVI !

C’est un véritable bond en avant pour la procédure TAVI ! La révolution initiale a été introduite en 2002 par le Pr André Cribier, célébré...

L’essentiel de la semaine du 15 au 19 avril 2024

Monde  (États-Unis – Europe/Biotech/LMA) - L'Agence européenne des médicaments a accordé la désignation de médicament orphelin à l'Annamycine pour le traitement de la LMA. Ce...

IA EXPLICABLE (XIA) : GROS COUP D’ACCÉLÉRATEUR POUR ARIANA PHARMA EN 2024

La biotech française développe une technologie basée sur l’IA dite “explicable” qui intègre les protocoles d’essais cliniques, et qui est la seule au monde...

TRANSGENE REBONDIT GRÂCE À SON VACCIN PERSONNALISÉ DOPÉ À L’IA

La pionnière alsacienne se projette avec ambition après l’annonce des résultats encourageants de son immunothérapie personnalisée contre les cancers de la tête et du...

« IL FAUT CRÉER DES CLUSTERS TRANSFRONTALIERS ENTRE LA FRANCE ET L’ALLEMAGNE POUR FAIRE ÉMERGER DES GÉANTS EUROPÉENS »

Le Centre de Politique européenne prône la création de grands clusters régionaux, voire supra-nationaux, afin de rattraper le retard européen par rapport aux Etats-Unis...

Si proches et pourtant si dissemblables

Il y a un peu plus de 25 ans, l’Europe se targuait d’une stratégie ambitieuse en sciences du vivant et n'hésitait pas à susciter l’émergence...

MEDICXI MISE 40 M$ SUR D3 BIO DANS SA COURSE CONTRE KRAS G12C

250 M$ levés depuis sa création en 2021 dont 60 M$ dans le tour A bouclé cette semaine. Décidément l’équipe de la biotech chinoise D3...

SENSORION LÈVE 15 M€ DE PLUS ET ÉTEND SA VISIBILITÉ JUSQU’À FIN 2025

La biotech montpelliéraine, pionnière dans les thérapies géniques ciblant les troubles de l’audition a reçu, en l’espace de 9 mois, quelque 100 M€ de...

15h Biotech Express

Neurocare group, TVM Capital Healthcare, Apmonia Therapeutics

(Allemagne/Biotech/Thérapie numérique) - Neurocare group décroche un financement de 16M€ auprès de TVM Capital Healthcare qui servira à renforcer ses plans de croissance internationale...

Brise Pharmaceuticals, CN Bio, Theranexus, Ochre Bio, Red Arrow Therapeutics, Vertex Pharmaceuticals, Treefrog, TME Pharma

(Chine/Biotech/Analgésiques) - Brise Pharmaceuticals finalise une pré-série A d’environ 20 M$ dirigée par Shunxi Fund et Sherpa Healthcare suivis de Cnfuel Capital, Vinner Therapeutics...

Ipsen, Smart Reporting, Snipr Biome

(Paris/Biopharma/Neurologie) - Ipsen (IPN) signe un accord de collaboration mondial avec l’Américaine Skyhawk pour découvrir et développer de nouvelles petites molécules capables de moduler...

Commission européenne, Enterome, Oncodesign Precision Medicine, Neurenati Therapeutique

(Bruxelles/Commission européenne/GPL) - Remous autour des révisions de la législation pharmaceutique générale (GPL) préconisées par la Commission européenne pour renforcer l'approvisionnement en médicaments et...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×