mardi 16 juillet 2024
spot_img

1079-15-07-2024

[ihc-hide-content ihc_mb_type="show" ihc_mb_who="4,5,6,7" ihc_mb_template="-1" ][download id="207547"][/ihc-hide-content]
41,00 
0,00 €

Votre panier est vide.

IBM MALIN A MALIN ET DEMI

(BiotechFinances n°975 lundi 14 février 2022) IBM a décidé de se débarrasser de Watson Health, une attitude bien surprenante, à l’heure où l’intelligence artificielle (IA) s’insinue partout en santé et même en Europe et en France (Sanofi et Exscientia, SeqOne Genomics). Pourquoi maintenant et surtout pourquoi à ce prix ?

En effet, les rumeurs courent et évoquent une somme proche du milliard de dollars. Alors qu’IBM aurait investi bien plus d’argent de l’ordre de $4 milliards pour construire Watson Health. Depuis 2015, les opérations se sont enchaînées (rachats, investissements) portant sur de la donnée médicale, de facturation, d’imagerie à propos de centaines de millions de patients. Au-delà de l’excellente affaire pour le fonds Francisco Partners, la question demeure : pourquoi ? Big Blue est-elle à ce point exsangue qu’elle ne puisse pas faire monter les enchères ?

Car à l’extérieur, la concurrence s’exacerbe et les GAFAM font monter la pression. On ne compte plus les deals dans le domaine de la santé et les milliards de dollars qui s’échangent (partenariat de Google avec Ascension, rachat de Nuance par Microsoft, Oracle s’offrant Cerner). Il y a fort à penser que l’un de ces nouveaux acteurs se serait intéressé à Watson.

Ou alors cette cession marque la réelle prise de pouvoir au sein d’IBM d’Arvind Krihna. Car, depuis 2020, date de son arrivée à la tête de la société, il militait pour une présence renforcée dans le Cloud. A la différence de Ginni Rometty, sa devancière à la tête d’IBM, Krishna ne considérait pas la santé comme ce fameux « Moon shot ». Watson Health ainsi que Deep Blue et autres Blue Gene, n’auraient été que des vitrines pour retrouver le lustre perdu. Pour d’autres, les résultats commerciaux de l’entité n’auraient pas été à la hauteur. La rentabilité de cette activité posait question car le déploiement peinait. Pour d’autres encore, les résultats scientifiques qui n’étaient pas toujours au rendez-vous auraient été la cause du désintérêt de Big Blue. Mais peut-être est-ce simplement dû à la lassitude, car IBM est présent dans le domaine de l’IA depuis les années 90. Ou pire un aveu de faiblesse devant l’accélération de la concurrence ?

Mais toutes ces questions n’obèrent pas l’interrogation principale : pourquoi céder à vil prix, ce que l’on a mis tant de temps et d’argent à construire ? Une blessure d’amour-propre, peut-être, qui verrait par un revers du destin, l’entreprise avec laquelle tout avait commencé venir la tête basse demander à ses adolescents de lui faire l’aumône. Situation intolérable partout ailleurs… sauf dans le monde des affaires où l’avidité se dispute avec le pragmatisme ? Pas si sûr. Car comment justifier que la potentielle plus-value que ne manquera pas de faire le fonds d’investissement Francisco Partners, qui certes s’est constitué un portefeuille dans le domaine, mais n’a apparemment aucune ambition industrielle, n’ira pas dans la poche des actionnaires d’IBM.

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

Les articles

SCIRHOM : 63 M€ ET DES MILLIARDS EN VUE

SciRhom avait prévu de lever entre 20 et 25 M€ mais finalement les investisseurs se sont accordés pour un tour A beaucoup plus conséquent et...

DUBAÏ : NOUVEAU BOSTON DU MOYEN ORIENT ?

Représenté en force à l’occasion du salon VivaTech, Dubaï entend être le phare de la biotech au Moyen-Orient. Majed Al Suwaidi et Marwan Abdulaziz...

OVERSEED : 6,7 M€ POUR LE PIONNIER FRANÇAIS DU CANNABIS MÉDICAL

Cette série A va permettre à la Biotech de finaliser le développement de ses produits issus du cannabis médical pour être la première à...

ÉPIGÉNÉTIQUE, L’AUTRE CODE

Les documents relatifs à la réunion du comité consultatif sur le donanemab d'Eli Lilly sont arrivés, révélant plusieurs préoccupations de la FDA concernant les...

L’essentiel de la semaine du 8 au 12 juillet 2024

Monde  (Pays-Bas/Biotech/Oncologie) - Pan Cancer T boucle une extension d’amorçage de 4,25 M€ avec InnovationQuarter suivi de Herk Ventures, Thuja Capital, Swanbridge Capital et Erasmus MC...

RÉSEAU SATT : OBJECTIF +50 % DE MATURATION D’ICI 2027

Le Réseau SATT, composé de 13 entités, renouvelle son bureau et place à sa tête Xavier Apolinarski, actuel président de la SATT Paris-Saclay. L’occasion...

L’essentiel de la semaine du 1 au 5 juillet 2024

Monde  (Grande-Bretagne/Biotech/Thérapie génique ophtalmique) - Beacon Therapeutics boucle une série B de 170 M$ pilotée par Forbion suivi des historiques Syncona Limited et Oxford Science...

GENFIT POURQUOI SI PEU D’INTÉRÊT BOURSIER ? 

En juin dernier, la FDA décidait d’approuver dans une procédure accélérée, l’Iqirvo de Genfit (elafibranor) et de son partenaire Ipsen pour le traitement de...

COMPTES RENDUS DES TABLES RONDES DE LA PREMIÈRE ÉDITION DU HEALTHTECH ACCÉLÉRATIONS SUMMIT 1

HEALTHTECH ACCÉLÉRATIONS SUMMIT 1  180 participants pour notre premier Healthtech Accelerations Summit placé sous le marrainage de Laurence Tiennot-Herment présidente de l’AFM Téléthon. De l’aveux...

15h Biotech Express

Asceneuron, Sofinnova Partners, SamanTree Medical, CatalYm, Jeito Capital, Digestiva

(Suisse États-Unis/Biotech/Maladies neurodégénératives) – Asceneuron finalise une série C sursouscrite de 100 M$ menée par Novo Holdings suivi de EQT Life Sciences - LSP...

Poxel, AusperBio, Amolyt Pharma, Sensorion

(Lyon/Biotech/Maladies métaboliques) - Poxel (POXEL) présente ses résultats financiers pour le deuxième trimestre et le premier semestre 2024 et annonce le report de son...

Pan Cancer T, Biophytis,  Ipsen, Foreseen Biotechnology

(Pays-Bas/Biotech/Oncologie) - Pan Cancer T boucle une extension d’amorçage de 4,25 M€ avec InnovationQuarter suivi de Herk Ventures, Thuja Capital, Swanbridge Capital et Erasmus MC...

Qubit Pharmaceuticals, Pharnext, Biocluster pour l’Innovation en Maladies infectieuses, OKYO Pharma, Sensome

(Paris/Deeptech/Découverte médicaments) - Qubit Pharmaceuticals décroche un financement de 8 M€ dans le cadre du plan France 2030 grâce à une avancée majeure développée...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×