mardi 16 avril 2024
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

IBM MALIN A MALIN ET DEMI

(BiotechFinances n°975 lundi 14 février 2022) IBM a décidé de se débarrasser de Watson Health, une attitude bien surprenante, à l’heure où l’intelligence artificielle (IA) s’insinue partout en santé et même en Europe et en France (Sanofi et Exscientia, SeqOne Genomics). Pourquoi maintenant et surtout pourquoi à ce prix ?

En effet, les rumeurs courent et évoquent une somme proche du milliard de dollars. Alors qu’IBM aurait investi bien plus d’argent de l’ordre de $4 milliards pour construire Watson Health. Depuis 2015, les opérations se sont enchaînées (rachats, investissements) portant sur de la donnée médicale, de facturation, d’imagerie à propos de centaines de millions de patients. Au-delà de l’excellente affaire pour le fonds Francisco Partners, la question demeure : pourquoi ? Big Blue est-elle à ce point exsangue qu’elle ne puisse pas faire monter les enchères ?

Car à l’extérieur, la concurrence s’exacerbe et les GAFAM font monter la pression. On ne compte plus les deals dans le domaine de la santé et les milliards de dollars qui s’échangent (partenariat de Google avec Ascension, rachat de Nuance par Microsoft, Oracle s’offrant Cerner). Il y a fort à penser que l’un de ces nouveaux acteurs se serait intéressé à Watson.

Ou alors cette cession marque la réelle prise de pouvoir au sein d’IBM d’Arvind Krihna. Car, depuis 2020, date de son arrivée à la tête de la société, il militait pour une présence renforcée dans le Cloud. A la différence de Ginni Rometty, sa devancière à la tête d’IBM, Krishna ne considérait pas la santé comme ce fameux « Moon shot ». Watson Health ainsi que Deep Blue et autres Blue Gene, n’auraient été que des vitrines pour retrouver le lustre perdu. Pour d’autres, les résultats commerciaux de l’entité n’auraient pas été à la hauteur. La rentabilité de cette activité posait question car le déploiement peinait. Pour d’autres encore, les résultats scientifiques qui n’étaient pas toujours au rendez-vous auraient été la cause du désintérêt de Big Blue. Mais peut-être est-ce simplement dû à la lassitude, car IBM est présent dans le domaine de l’IA depuis les années 90. Ou pire un aveu de faiblesse devant l’accélération de la concurrence ?

Mais toutes ces questions n’obèrent pas l’interrogation principale : pourquoi céder à vil prix, ce que l’on a mis tant de temps et d’argent à construire ? Une blessure d’amour-propre, peut-être, qui verrait par un revers du destin, l’entreprise avec laquelle tout avait commencé venir la tête basse demander à ses adolescents de lui faire l’aumône. Situation intolérable partout ailleurs… sauf dans le monde des affaires où l’avidité se dispute avec le pragmatisme ? Pas si sûr. Car comment justifier que la potentielle plus-value que ne manquera pas de faire le fonds d’investissement Francisco Partners, qui certes s’est constitué un portefeuille dans le domaine, mais n’a apparemment aucune ambition industrielle, n’ira pas dans la poche des actionnaires d’IBM.

S'abonner gratuitement au 15h Biotech Express :

Les articles

MEDICXI MISE 40 M$ SUR D3 BIO DANS SA COURSE CONTRE KRAS G12C

250 M$ levés depuis sa création en 2021 dont 60 M$ dans le tour A bouclé cette semaine. Décidément l’équipe de la biotech chinoise D3...

SENSORION LÈVE 15 M€ DE PLUS ET ÉTEND SA VISIBILITÉ JUSQU’À FIN 2025

La biotech montpelliéraine, pionnière dans les thérapies géniques ciblant les troubles de l’audition a reçu, en l’espace de 9 mois, quelque 100 M€ de...

BASILEA RÉSISTE AU REFUS DE LA FDA ET GAGNE SON APPROBATION

Le ceftobiprole (Zevtera) de Basiléa Pharmaceuticals vient de rejoindre la liste des molécules antibiotiques enregistrées auprès de la FDA. Cette céphalosporine de 5ème génération...

LA COURSE AUX IMPLANTS CÉRÉBRAUX

La recherche s’accélère dans le domaine des interfaces neuronales directes ou des interfaces cerveau-moelle épinière avec plusieurs essais cliniques en cours. La compétition s’exacerbe dans...

L’essentiel de la semaine du 8 au 12 avril 2024

Monde  (États-Unis/Biotech/Vaccins) – Moderna fait face à une charge violente venue de la AIDS Healthcare Foundation (AHF) qui affirme que la promesse de la biotech...

Double lift pour Addex et Neurosterix

Contourner les tensions de refinancement avec audace et agilité ! En début de semaine, Redx Pharma (REDX) a engagé un process d’annulation de sa cotation...

Kor lève 3,5 millions d’euros pour démocratiser le check-up santé

La start-up créée en septembre 2023 développe une plateforme capable d’analyser avec précision plus de 100 indicateurs de santé et de proposer un parcours...

OZEMPIC, LA MOLÉCULE MIRACLE QUI FAIT LE BUZZ

C’est une véritable folie qui semble avoir saisi la planète entière avec les molécules de la classe des analogues du GLP-1. On ne compte...

E-santé en Europe : le secteur prouve sa résilience et gagne en maturité

Le secteur, dynamique et porteur, a bien résisté à la chute généralisée des financements en 2023, particulièrement en France. Après une phase de surchauffe...

15h Biotech Express

Caranx Medical, SpikImm

(Nice/Medtech/Cardiologie) - Caranx Medical réussit la première implantation au monde d'une valve cardiaque chez un animal avec assistance robotique. Cette opération a été réalisée...

MaaT Pharma, Phaxiam Therapeutics, Innate pharma, Cardiawave, KBI Biopharma

(Lyon/Biotech/Microbiome) – Pour MaaT Pharma (MAAT) les données de MaaT013 encouragent un essai pivot de Phase 3. Ce candidat utilisé pour traiter la maladie...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×