9.4 C
Paris
mardi 5 mars 2024
0,00 €

Votre panier est vide.

- Publicité -spot_img

SideROS : 10 M€ POUR UNE SANTÉ DE FER

Lucie Mondoulet, Pdg SideROS
Lucie Mondoulet, Pdg de SideROS, biotech française spécialisée en oncologie qui lutte contre les rechutes et les métastases

6 mois ! SideROS initialement soutenue par CNRS innovation, la filiale valorisation du CNRS, ses fondateurs Raphaël Rodriguez et Robin Rivaton, un pool de business angels spécialisés en santé emmenés par Bertrand Dupont ainsi que Bpifrance et la Région Ile de France, doit absolument trouver 10M€ avant la fin de ce premier semestre 2022. Cette levée annoncée depuis 2020 (1) aurait dû être potentiellement réalisée auprès de VC européens ayant un intérêt pour des petites molécules chimiques dont le rôle est de perturber le métabolisme du fer, responsable de la résistance de cellules cancéreuses dans les traitements traditionnels tels que la chimiothérapie. Elle tarde. Les pistes thérapeutiques choisies hors du champ de l’immunothérapie souffrent d’un déficit de mode. La complexité de la route vers la commercialisation « en combinaison avec les premières lignes de traitement en chimiothérapie » peut être une autre explication.

EIT Health Catapult pour rebondir
En attendant, l’entreprise préserve ses capacités de développement en recourant à des prestataires de service externe. « C’est un choix stratégique pour mieux maîtriser notre budget. Nous embaucherons un fois l’argent levé, » dit Lucie Mondoulet dont les molécules sont protégées par 5 brevets. Elle mise par ailleurs son va-tout sur les concours pour réveiller les appétits des investisseurs. Sélectionnée par le magazine Challenges comme une des 100 start-up dans laquelle il faut investir en 2021, SideROS, lauréate du concours iLab 2019, fait également partie, dans sa catégorie, des trois finalistes européens du concours EIT Health Catapult qui se déroulera le 24 mai à Stockholm. « C’est un rendez-vous qui nous donnera de la visibilité. De nombreux investisseurs y seront présents et nous pensons qu’il attirera l’attention sur nous », souligne Lucie Mondoulet qui espère une issue semblable à celle rencontrée par Sparing Vision. Vainqueur de ce concours en 2019, la biotech française avait réuni 44,5M€ d’argent frais l’année suivante. À surveiller…

Guillaume Mollaret

  • Lire : SIDEROS PORTE LE FER CONTRE LES CELLULES SOUCHES CANCÉREUSES dans BiotechFinances n°910 du 31 août 2020.

Sur la To-Do list de Lucie Mondoulet

Recruter et bi-localiser

Outre une recherche urgente de capitaux, l’une des préoccupations de Lucie Mondoulet se révèle d’ordre managériale et concerne le recrutement des personnes clés pour franchir les étapes cliniques cruciales à venir. « Au-delà des compétences, c’est l’ouverture d’esprit et la créativité qu’il faut arriver à déceler. Quand on travaille sur de l’innovation, il y a forcément toujours quelque chose en dehors des formats standards sur lesquels il faut savoir rebondir », explique la dirigeante de SideROS qui ajoute. « Il faut savoir faire preuve de flexibilité. Intéressement au capital ou rémunération plus importante ? Etre à l’écoute des intérêts de chacun car ne sommes plus sur un alignement prix/projet comme il y a dix ans. » Télétravail, contrat à temps partiel où le salarié peut conserver une activité de consultant dans un domaine qui n’est pas concurrent, toutes les options sont ouvertes mais elles complexifient l’établissement d’un contrat.
En outre, Lucie Mondoulet, implantée en Ile-de-France, n’exclut pas une présence complémentaire de SideROS en région. « Pour la partie finances, une localisation à Paris est essentielle mais pour ce qui est d’ouvrir une activité de recherche ailleurs en France, je ne ferme pas la porte, d’autant que les locaux alliant bureaux et paillasses constituent une ressource très limitée en région parisienne. Certaines solutions sont très demandées comme la pépinière Paris Biotech Santé. Il y a bien une offre en cours de construction comme Biolabs à l’Hôtel Dieu, l’Incubateur de Servier à Saclay, ou le Cancer Campus de Gustave-Roussy, mais ces locaux seront rapidement occupés. A ce titre, on trouve, hors région parisienne, une offre plus diversifiée et moins onéreuse. »

GM

Les articles

Interview de Jacques-Bernard Taste – Healthtech Accelerations Summit 2024

Venez fêter les 25 ans de BiotechFinances en participant au Healthtech Accelerations Summit, le 27 Juin 2024 à Lyon Une rencontre mythique entre ceux qui...

OSE-230 : le bébé blockbuster qui a séduit AbbVie

Un partenariat industriel de plus de 713 M$ pour OSE Immunotherapeutics (OSE) qui en a déjà deux autres en cours avec Boehringer Ingelheim et Veloxis...

Biomunex prend le contrôle de ses anticorps spécialisés en immuno-oncologie

La biopharma française Biomunex Pharmaceuticals annoncera, lundi 4 mars, la signature d’un accord exclusif de licence et d’exploitation avec l’Institut Curie, en vue d’obtenir...

L’essentiel de la semaine du 26 au 29 février 2024

Monde (Suisse/Biotech/maladies inflammatoires) - La FDA et l'Agence européenne des médicaments soutiennent à l'unanimité l'approche proposée par MoonLake Immunotherapeutics pour faire progresser son programme de...

PulseSight entre dans la lumière avec des actifs avancés contre la DMLA

La vie des biotechs n’est pas un long fleuve tranquille, mais dans certains cas la résurrection des actifs réamorcés montre que rien n’est jamais...

Peptinov : 2 phases 2 et un tour qui vient !

Les résultats positifs de phase 1 et sa dernière levée de fonds vont permettre à la biotech fondée en 2009 de poursuivre le développement...

 VALSE HÉSITATION 

904,2 millions d’euros, voilà le montant de l’enveloppe de crédits pour la recherche qui a été rayée d’un trait de plume jeudi 22 février, par...

Avatar se rêve en « Pixar » de l’imagerie médicale

Capable de transformer en quelques secondes des images médicales en « jumeau numérique » d’un patient, la medtech franco-américaine lève 5 M€ en amorçage pour...

Programme des webinaires

Nous mettons à jour régulièrement le programme, un mail vous sera envoyé à chaque nouveau webinaire programmé ! Qui ? Quand ? Où ? Trois entrepreneurs, trois entreprises,...

15h Biotech Express

BioNTech

(Etats-Unis Allemagne/Biotech/Vaccin) – Lancement d’un recours collectif contre BioNTech, l'entreprise qui a co-développé le vaccin COVID-19 avec Pfizer. Cette « class action », pilotée...

Coave Therapeutics, Orbis Medicines, Aktiia, Redi Health

(Paris/Biotech/SLA) - Coave Therapeutics décroche une subvention de 483,3 K€ auprès de l’ Association ALS qui soutient l’avancement de nouvelles thérapies pour le traitement...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

×